RDC : Présentation d’un projet de recherche sur l’inclusion financière menée par les établissements de l’enseignement supérieur.

Écrit par sur avril 26, 2022

La salle des conférences de l’hôtel Memling à Kinshasa a servi de cadre la semaine dernière à la présentation d’un projet de recherche sur l’inclusion financière qui sera menée par l’Université de Kinshasa, l’Université Protestante au Congo, l’Université d’Ottawa ainsi que l’Université de Stanford.

Pour le Professeur Patrick Bakengela, la présentation de ce projet de recherche s’est faite auprès des différents acteurs qui s’intéressent de la question de l’inclusion financière pour recueillir leurs avis avant de descendre sur terrain.

Professeur au département des micro-finances de l’Université Protestante au Congo UPC, il a expliqué à la presse le sens de cette activité qui consiste à rencontrer les gens qui mènent des actions sur terrain pour savoir comment orienter la recherche qui sera utile pour la population, au lieu de rester dans les bureaux à l’université.

Il a précisé que l’inclusion financière est une question importante qui s’applique aux personnes pauvres qui n’arrivent pas à accéder au financement.

Le Professeur Patrick Bakengela de l’UPC poursuit que la question de recherche va consister à se focaliser sur l’offre en terme de mobile monney auprès des agents qui effectuent des transactions à l’aide de ce système, savoir en terme de liquidité comment ils arrivent à satisfaire ou non les clients. Le travail sera d’explorer cet aspect et dégager des propositions qui vont aider à améliorer l’offre de service non seulement auprès des opérateurs mobiles mais aussi auprès de la population.

Il termine en annonçant les activités à venir qui consistent pour la première phase à collecter les données, ensuite rédiger le rapport de recherche et enfin inviter les acteurs des institutions financières et mobiles pour qu’ils puissent s’imprégner des résultats qui seront trouvés.

Pour sa part le Professeur Émile Ngoyi participant à ces assises a considéré cette étude extrêmement importante parce-qu’elle aborde un sujet d’actualité qui est l’inclusion financière. Il affirme que le contour de cette dernière serait connu mais les perspectives pour les années à venir, on n’a pas encore réuni toutes les connaissances nécessaires tant du côté des banquiers que des partenaires de la téléphonie mobile. Il a rappelé que cette étude à caractère scientifique par le fait qu’elle est menée par les universités, mérite le soutien de tous. Il s’agit d’une présentation préliminaire de l’évolution de l’étude, nous attendons l’aboutissement de celle-ci pour en savoir davantage a souhaité le Professeur Émile Ngoyi.

L’ancien Directeur général de l’Office de Gestion du Fret Multimodal OGEFREM s’est félicité en outre de la qualité des intervenants à ces assises et la présence des banquiers et des représentants des réseaux téléphoniques, avant d’annoncer que les résultats de cette recherche sont très attendus car ils vont apporter de la clarté dans le fonctionnement du système bancaire et de mobile monney, pour voir dans quelle mesure prévoir l’évolution du marché.

Fizimedia


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR