Fizi-RDC : Qui est MKYOKU G. ILELO Savoir sa biographie si Importante

Écrit par sur octobre 14, 2021

Monsieur Mkyoku G. Ilelo est aborigène de Fizi, né le 28 juin 1973 à Fizi centre, chef-lieu du territoire. Il vient d’une famille paysanne du village Lùsékélé du groupement de Bashimnyaka-Sud, du secteur de Lulenge en territoire de Fzi en République démcratique du Congo, ce qui prouve à suffisance qu’il est de la nationalité congolaise. À cette époque le chef du groupement Bashimunyaka-Sud fut Étongo Lùhébùla Waùndù’wa.
En 1966 ses parents quittent le village de Lùsékélé et s’installent à Kùndù, village périphérique de Fizi centre, pour fuir l’insécurité causée par la rébellion de Laurent-Désiré Kabila. En effet, dans le secteur de Lulenge, le mouvement rebelle s’insurgeait dans les villages et amenait toute la population en brousse.
Ce qui fut le même cas dans le camp de refuge où nombreux d’entre eux ont été amené en brousse.
Plus tard en 1971, l’administrateur du territoire de Fizi, Monsieur Misakabo décide d’octroyer au chef de groupement Bashimunyaka-Sud, Mr Étongo Lùhebùla Waùndù’wa une place où il doit s’installer avec toute sa population. Cette place fut appelée ‘Wétongo qui veut dire chez Étongo.
Enfin, la rébellion muleliste prend l’ampleur et occupe le territoire de Fizi, mais les secteurs de Lùlenge et de Ngandja furent beaucoup touchés. Le gouvernement central a envoyé colonel Mobongobi pour être en charge des opérations militaires. Ce dernier demande alors aux chefs de ces deux secteurs de lui donner des jeunes braves qui vont lui servir des guides pendant les opérations militaires en brousse.
À cette demande du colonel, son vaillant père se fit enrôler dans le groupe de contingents. Ils furent appelés des Militants combattants. Avec leur aide et effort, la rébellion muleliste de Kabila fut neutralisée dans les deux secteurs. Après dispersion et neutralisation du groupe rebelle, la population du groupement Bashimunyaka-Sud a commencé petit à petit à regagner sa terre natale dans les années 1978. Toutefois, tous les notables de Chef Étongo ne se sont pas installés dans leurs villages respectifs. C’est alors qu’ils ont construit le village de Abéngo, à environ 8 km d’actuel Minembwe, lieu où se trouvait une grande ferme de gros bétails, du belge appelé Rugan.

SES ÉTUDES
Mr Ilelo débute ses études primaires en 1978 à l’École Primaire Esanu, sous la houlette du directeur Nondo. Il ne fut pas un élève brillant, il a coulé quelques années, mais il fut brave et déterminé. Il quitte É.P. Esanu et va faire sa quatrième année à l’É. P. Kichula à Kichula. Une année après, il retourne à Abéngo où il reprend encore ses études primaires à l’É.P. Esanu, cette fois-ci en 5e année primaire. Quand il était rendu en 6e primaire, la majorité de ses collègues fut déjà à l’école secondaire Mwanga, communément appelé C.O. Mwanga, aujourd’hui institut Madego à Minembwe centre. Il a alors demandé à ses parents de lui inscrire à l’É.P. Minembwe où il obtint son certificat d’études primaires en 1986 sous la direction de Mr Kiruhura Nkubanaisoka. De 1978 à 1986 son parcourt de la scolarité élémentaire se termine de l’É.P. Minembwe situé à Minembwe en territoire de Fizi au Sud-Kivu.
Il obtint son diplôme d’État plus tard en 1996 à l’institut Abale comme étudiant autodidacte passant par le cycle d’orientation (C.O) Lweba; C.O. Lubumba et institut de Baraka à Baraka.
De 2001 à 2005 il fréquente l’Université Laval à Québec au Canada où il a obtenu le grade de bachelier en Service Social.

CONFUS PEUT-ÊTRE SUR SON PROFESSIONNALISME
Malgré le fait que Mr. Ilelo n’a pas toujours travaillé dans son domaine de formation, il s’est constitué un curriculum vitae d’une grande mosaïque. Les connaissances professionnelles acquises en Service Social lui ont rendues l’homme du terrain qui adore rendre service. Il aime être auprès de gens et dispose d’une grande capacité de communication.
Il a d’abord été enseignant au C.O. Kandali à Kandali au début de l’année scolaire 1996-1997 mais malheureusement cette année a été interrompue par l’arrivée de la rébellion de l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération du Congo (AFDL).
De 1998 à 2000, il enseigne à l’école primaire Faraja, dans le camp des réfugies congolais de Nyarugusu à Kigoma-Tanzanie.
De mars en septembre 2006, il est Agent de Probation au ministère de la Sécurité publique au Québec-Canada.
À la suite de la crise économique qui a ravagé l’Amérique du Nord des années 2008, après son emploi au ministère, Mr. Ilelo a rencontré des difficultés à se trouver un autre emploi. Il a alors parcouru par ici et par là pour se trouver du boulot. C’est ainsi qu’il est passé par Agent de sécurité, à l’agent de services communautaire, etc.
En 2016, il devient partenaire de la DICOM, compagnie en charge de transport de petits colis dans la ville de Québec jusqu’à nos jours.

SES IMPLICATIONS SOCIALES
Mr. Ilelo est quelqu’un qui sait faire de sa vie utile aux autres.
De 1997-2000, il a été représentant de la mutualité de Lulenge au cercle des chefs coutumiers de Fizi dans le camp de réfugiés congolais de Nyarugusu à Kigoma-Tanzanie.
De 2007-2008, il a occupé le poste de secrétaire générale de la communauté congolaise de Québec à Québec au Canada.
De 2009-2013, il est élu Président de la mutualité Émo ‘ya m’mbondo-Canada.
En 2016, il est co-fondateur du partis politique Congrès pour l’Unité et la Souveraineté Nationale (CUSN), un partis politique connu et exerçant légalement dans notre pays.

Par Lùabanya Ben Ozo de Fizimedia.com


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR