BARAKA: un afflux des déplacés des hauts et moyens plateaux inonde la ville.

Écrit par sur octobre 14, 2021

Un afflux de déplacés internes fuyant les affrontements dans les hauts et moyens plateaux du territoire de fizi s’observe de façon incessante dans la ville de baraka depuis ce jeudi 14 octobre 2021.

C’est depuis mercredi 13 octobre 2021 qu’un affrontement violent a été signalé au niveau du village Magunga et environs , et, par conséquent ,ce dernier a occasionné un déplacement massif de la population de cette contrée de façon dispersée . Un partie dans la ville de Baraka et autre vers les villages environnants.

Dans la ville de Baraka, plus de 200 déplacés sont déjà reçus ,certains dans les familles d’accueil et d’autres par l’église méthodiste dont la base est à M’shimbakyé. A leur arrivée ,une grande partie a pris la direction de la Monusco pour demander de l’aide.

La majorité sont des enfants, des femmes et des personnes des âges avancés en majorité de la communauté Banyamulenge provenant dans les villages de Magunga 1,2 et 3, Bibokoboko, misozi…

Dans cette optique ,le maire de la ville baraka, monsieur Jacques M’mbùcwa Hussein a organisé une réunion sécuritaire d’urgence pour statuer sur le sort de ces derniers et a demandé à la population de baraka, d’accueillir cette population en difficulté.

Il sied de signaler que, les affrontements ont commencé à partir du mercredi 13 octobre et dans la matinée du jeudi 14 octobre selon certaines sources entre les éléments du groupe armé makanika et biloze bishambuke , et d’autres entre les mai-mai et makanika.

Le bilan des affrontements reste encore non révélé . Mais plusieurs maisons sont calcinées et plusieurs personnes sont en brousse, a indiqué un habitant joint au téléphone.

Fizimedia.com


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR