FOOTBALL : Inter – AC Milan : Ibrahimovic pour le meilleur et pour le pire, l’Inter en demie

Écrit par sur janvier 26, 2021

L’Inter et le Milan se retrouvaient pour ce quart de finale de la Coupe d’Italie alors que les deux équipes sont en tête de la Serie A. Ibrahimovic buteur puis expulsé, un penalty et un coup-franc décisif plus tard et l’Inter l’emporte, au terme de 100 minutes de jeu 2-1. Les nerazzurri affronteront la Juventus ou la SPAL, sans Lukaku ni Hakimi au match aller, suspendus.

Zlatan Ibrahimovic

Même esseulé, il trouve le moyen de planter. Privé de ballons, il décide de nous offirir un petit extra avec Lukaku. Son match, pour le meilleur et pour le pire.

Ciprian Tatarusanu

Il aura écoeuré l’Inter pendant quasiment l’intégralité des 100 minutes de jeu. Seul un penalty et un somptueux coup-franc pouvaient venir à bout de lui ce soir.

Le scénario

Il y avait longtemps que le derby n’avait pas offert pareil spectacle. Des coups de sang, de la tension, des cartons et penaltys contestés, l’arbitre contraint de sortir et un but salvateur en fin de partie venu de celui qu’on attendait le moins en la personne d’Eriksen. Derby avec un grand D.

Zlatan Ibrahimovic

A la fois l’homme qui porte son équipe et celui qui la laisse à 10 pour près de 40 minutes suite à son expulsion. Si celle-ci semble sévère, c’est bien là que le Milan a perdu le match.

Aleksandar Kolarov

Quand il doit défendre, ça va trop vite pour lui. Quand il doit provoquer, il ne va plus assez vite. Ce n’est encore pas ce soir qu’il aura justifié son transfert.

Brahim Diaz

Son rôle était essentiel pour faire la liaison entre un binôme Kessié – Méïté peu créatif et Zlatan en pointe. Il n’a au final jamais existé, laissant les deux milieux en difficulté et son attaquant seul en pointe. Il est logiquement sacrifié au moment de l’expulsion du Suédois.

L’Instant Ultimo Diez

Romagnoli s’était chargé de frustrer Lukaku en distribuant quelques coups d’épaule, Zlatan l’a fait disjoncter pour de bon juste avant la pause. Torses bombés, mots doux qui fusent au moment de rentrer aux vestiaires, et au bout quelques clichés déjà cultes.

Le Chiffre

8: C’est le 8e but d’Ibrahimovic dans le derby della Madonnina en faveur des rossoneri. Dieu de Milan ?

Le Coaching

Le gros changement a lieu à la 76e minute. Suite à une blessure musculaire, l’homme du match, Paolo Valeri, doit céder sa place au 4e arbitre. Véritable coup dur ou projet d’exfiltration du stade après avoir expulsé assez sévèrement Ibrahimovic et sifflé un penalty en faveur de l’Inter ?


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR