Nord-Kivu : la Génération Positive-RDC sollicite la volonté politique de Carly Nzanzu pour resoudre le conflit entre la SMB et la Coopérama

Written by on mai 8, 2020

©Ph.Noé Kalemeko, vu Me Jimmy Nzialy coordonnateur national du mouvement civique Génération Positive devant la presse à Goma.

Le mouvement civique Génération Positive-RDC se dit préoccupée par le conflit qui oppose la société coperama et la SMB causant l’insécurité à Rubaya en territoire de Masisi.

Dans un point de presse tenu ce vendredi 8 mai au centre de presse de Goma, Jimmy Nziali coordonnateur de cette structure civique demande la délocalisation de la Cooperama en dehors de la mine SMB.

Dans l’optique de trouver une solution adéquate au conflit à Rubaya, Jimmy Nziali sollicite la volonté politique du Gouverneur de Province pour l’intérêt général de la population victime des tueries dans cette partie du Nord-Kivu.

Au cours de ce point de presse, celui-ci a souligné qu’il a été saisit par une frange de la population et certains creuseurs artisanaux de la mine de Bisunzu sur la situation d’insécurité que traverse les habitants.
La Génération Positive-RDC dénonce également la fraude des minerais qui seraient vendu à la République Rwandaise sous l’œil des autorités Congolaises.

Le Coordonnateur de cette structure ajoute que le minerai denommé Tourmaline aurait été decouvert dans la concession minière de la SMB qui, malheureusement serait exploité frauduleusement par des hommes en armes non identifiés.

Il soutient sa thèse en disant que selon les informations, c’est sous la protection du ministre provincial des Mines et des certaines autorités militaires du Nord-Kivu qui auraient respectivement chacune un puit d’exploitation.

– Par Enoch David à Goma.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR