RDC: les démarches de Prince Kihangi toujours désapprouvées au Nord-Kivu

Written by on avril 12, 2020

©Enoch D, Hon Prince Kihangi devant la presse.

©Enoch D, Hon Prince Kihangi devant la presse.

Dans une correspondance adressée au commandant de la 34 ème région militaire le 06 avril dernier et dont une copie nous est parvenue , le député provincial prince Kihangi avait appelé les forces armées de la RDC à sursoir les opérations militaires contre les groupes armés au Nord-Kivu, cela, avait-il expliqué dans sa correspondance, pour éviter la propagation de la pendémie du Coronavirus qui risquerait d’être favorisée par la promiscuité de la population lors des déplacements.

Des réactions proviennent de certains élus pour décourager cette démarche qualifiée de suicidaire. Selon le Député Provincial Jean-Paul Paluku Ngahanghondi, la position prise par son collègue Kihangi risquerait d’enfocer le clou dans la plaie , car explique t-il , la province du Nord-Kivu longtemps meurtrie par des groupes armés a besoin d’une paix durable, d’où la nécessité de traquer et mettre hors d’état de nuire toutes forces négatives qui font pleurer la population.

©Ph Prince B, Hon Jean Paul Ngahangondi

©Ph Prince B, Hon Jean Paul Ngahangondi

Ce parlementaire qui reste d’avis qu’il faut encourager les efforts consentis par les autorités et le personnel soignant dans la lutte contre le Covid-19, deciyarge tout de même la démarche de Kihangi et le soupçonne de vouloir « profiter de cette maladie pour faire la défense des groupes armés »

« C’est malheureux lorsque tout un député peut prendre la défense d’un groupe armé, quel lien y a t-il entre le Covid-19 et les opérations militaires ? Notre collègue doit revenir à la raison, si chez lui à walikale tout va bien, chez nous à Beni , la population souffre et a besoin de la paix , laissons l’armée faire son travail » a dit le Député Provincial Jean-Paul Paluku Ngahanghondi.

Pour lui, il faudrait que des recherches soient vite faites pour découvrir les motivations de l’élu Kihangi dans sa démarche, car un homme censé parler au nom de la population ne peut pas demander une chose qui met sa population dans une situation de déséquilibre et crainte, poursuit-il

Sur une chaîne de radio captée à Goma, un autre député national a déclaré que le Nord-Kivu fait face à trois épidémies dont l’insécurité, l’Ebola et le Coronavirus, le Député National Kambale Matthe Matthieu avait soutenu que les même efforts fournis dans la riposte contre Ébola et Coronavirus doivent être déployés aussi dans le secteur sécuritaire pour mettre fin à l’activisme des groupes armés au Nord-Kivu.

– Par la rédaction.

Que pensez-vous de cet article?


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR