Nord-Kivu- dossier 100 jours : Comme un bon citoyen Congolais, Me. Jimmy NZIALY a t-il mal fait de dénoncer un probable détournement à L’ACOGENOKI ?

Written by on avril 8, 2020

©Ph d'archive, Me Jimmy Nzialy en visage de l'aigle.

©Ph d’archive, Me Jimmy Nzialy en visage de l’aigle.

Le sujet fait la une des médias à Goma, dans lequel Monsieur Emmanuel Kamanzi est cité individuellement par certains opérateurs économiques l’accusant de n’avoir rien fait avec les 700.000$ qu’il aurait reçu de la présidence pour des projets à impact rapide à réaliser en province du Nord-Kivu dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours de Félix Tshisekedi.

Plusieurs politiciens auraient reçu des rétro-commissions de cet argent, selon plusieurs sources sûres.

David Mutumayi de l’UNC cité lors d’une émission à Mishapi, s’est senti lésé et a déposé une plainte contre Jimmy Nzialy et Adalbert kiyenge.

Le procureur risque d’entrer dans un débat de contradiction avec le Président Félix Tshisekedi qui a introduit cette notion dans l’opinion congolais, estime un autre observateur que nous avons interrogé.

©Ph Enoch David, Me Jimmy Nzialy lors de son interview à VBR-FM à Goma.

©Ph Enoch David, Me Jimmy Nzialy lors de son interview à VBR-FM à Goma.

Le Coordonateur de la Génération Positive-RDC Me Jimmy NZIALY est donc assigné à comparaître ce jeudi 09 avril 2020 à 10 heures au parquet de grande instance de Goma.

Celui-ci va comparaitre devant la justice en ville de Goma après avoir dénoncé un probable détournement des fonds destinés à l’ACOGENOKI pour la construction d’une unité modulaire de traitement de lait dans le cadre des 100 jours du président de la République et pour avoir cité Mr David MUTUMAYI proche collaborateur de Vital KAMERHE comme présumé coauteur de ce détournement .

Certaines sources anonymes parlent d’une probable rencontre entre l’UNC et le BUREC , dans laquelle des cadres auraient coalisé pour faire taire Me Jimmy NZIALY pour de bon car s’il reste dehors comme un électron libre après sa démission du BUREC et du ministère des affaires foncières, il risque d’être une pilule difficile à avaler contre le pouvoir en place, mais il nous sera prématuré de confirmer cette nouvelle, pendant que les enquêtes sont encore en cours .

Quand à Me Jimmy NZIALY il se dit « avoir alerté les autorités politico-administratives afin que les enquêtes soient faites et une contre expertise sur l’ouvrage construit à Sake par l’ACOGENOKI qui ne reflète pas 700 000$ à ses yeux. »

Rendez-vous, demain 10h au parquet de Grande instance de Goma, selon un habitant de Goma , la justice doit présenter prouver si
La rétro-commission est-elle un fait infractionnel ou pas .

Que pensez-vous de cet article?.

Par la Rédaction.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR