Fizi-Coronavirus: « avoir un coeur sans froid, c’est sauver notre vie » Prof. Nyamangyuku ishibwela Obedi.

Written by on avril 5, 2020

©Ph.Enoch David, Ir Nyamangyuku ishibwela obedi, Ph d'archive.

©Ph.Enoch David, Ir Nyamangyuku ishibwela obedi, Ph d’archive.

Le professeur Docteur Nyamangyuku ISHIBWELA OBEDI appelle la population du territoire de fizi de ne pas jetté l’huile sur le feu pour promouvoir la maladie à coronavirus « covid-19 ».

Dans un entretien accordé à notre rédaction de fizimedia, le Recteur de l’UEC Baraka, estime « avoir un coeur sans froid est un autre moyen pour lutte contre coronavirus à la population du dit territoire ».

Braver la peur est très important pour toute action humaine.

« La fausse information est un élément capital pour la promotion de cette pandémie dans la vie humaine en ces jours où les gens sont animés d’une mauvaise volonté.
En RDC, nous avons eu la maladie à virus Ebola qui est plus dangereuse que Covid-19, mais les congolais ont fait le nécessaire pour mettre fin à cette épidémie, c’est parce que la peur n’était pas plus rependue au fond de la population comme il l’est aujourd’hui par les médias qui reppendent plus la peur que la sérénité », a-t-il affirmé.

©Ir Nyamangyuku ishibwela obedi et sa Femme.

©Ir Nyamangyuku ishibwela obedi et sa Femme.

Toute fois ajoute-t-il, « si le personnel médical pourrait répertorier les statistique des gens qui meurent de la malaria par jour dans ce pays, on pourrait avoir un taux élevé de décès plus que covid-19″.

Comme la ville de Bukavu au sud-kivu est déjà touchée par cette pandémie, il dit être rassuré que le covid-19 ne peut pas se reppendre si rapidement dans le reste de la province si la population respectait les mesures de prévention données par les médecins et les autorités politico-administratives.

« Nous devons respecter les règles d’hygiène données par le personnel soignant pour nous préserver des contaminations et prendre du temps de réfléchir sur ce que nous allons faire quand le territoire de fizi sera contaminé de ce fléau.

Cette période de confinement devra être mise à profit pour réfléchir davantage sur les projets de développement et comment les rendre effectifs.

Il n’y a que le travail qui libère un peuple et lorsque nous sommes unis pour lutter contre Covid 19, nous le vaincrons certainement.

En effet, les Babondo ont démontré lorsqu’ils sont unis, ils sont capables de « soulever les montagnes » comme il l’a été pour MWALO 2019 à Makobola » a-t-il conclu.

Par Descartes KASHINDI à Baraka.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR