Kinshasa: Bundu Dia Mayala dit avoir dénombré 5 morts parmi les partisans de Ne Muanda Nsemi, Lundi 30 mars 2020 – 17:00

Written by on mars 30, 2020

Les proches de Zacharie Badiengila – alias Ne Muanda Nsemi, ont donné leur version après les affrontements de ce lundi matin aux alentours de l’entrée de Ma Campagne à Kinshasa.

Philippe Kibangu, secrétaire général du parti Bundu Dia Mayala, évoque même un bilan de cinq morts.

« Ce n’était même pas une manifestation, un simple déplacement. Nos membres ont été instruits pour se rendre à la Station Ma Campagne, rien que pour chanter l’hymne d’Afrique. Après, ils devraient retourner à la résidence. Sur place, ils ont rencontré un capitaine avec qu’ils ont échangé. Ensuite, une jeep de la Police est arrivée. Un élément sans tenue mais armé a commencé subitement à tirer à bout portant » , a t-il expliqué.

Il reconnait que les adeptes de Ne Muanda Nsemi ont fait de la résistance, mais il justifie ce comportement par les tirs, dit-il de la Police.

« Huit de nos éléments qui ont fait un effort de repousser la Police pour calmer le jeu étant donné qu’ils n’avaient pas reçu l’ordre de riposter. Une fois informés, nous leur avons demandé de faire un repli et de rentrer à la résidence.

La Police a continué à tirer et nous avons perdu quatre personnes sur place et il y a une cinquième qui a succombé plus tard », a t-il ajouté.

Philippe Kibangu, minime le nombre des fidèles de Ne Muanda Nsemi qui étaient engagés dans le mouvement de ce matin.
« Les attroupements au-delà de 20 personnes sont interdits.

Les nôtres étaient à 8. Ils ont utilisé des armes létales contre des gens qui ne sont pas armés », a t-il déclaré.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR