Sud-Kivu: Marche des enseignants NP et NU à KALEHE ce lundi pour dénoncer le 6mois impayés

Written by on février 3, 2020

Les enseignants NP et NU des écoles primaires, étaient dans la rue ce lundi 03/02/2020 pour dénoncer le 6 mois impayés par le gouvernement congolais.

Ils avaient commencé cette manifestation au centre commercial de Ihusi pour chuter au bureau du Territoire de Kalehe et en fin déposé une copie de leurs revendications au bureau de la Sous Division de l’EPST Kalehe I.

« C’est depuis le mois de septembre 2019 que nous avons affiché notre volonté d’accompagner le chef de l’Etat pour rendre effective la gratuite de l’enseignement de base et la mise en application de l’article 43 de la constitution, nous avons ensuite suivi à travers les médias le ministre de L’EPST que dire que la question de NP et NU est répondu au Sud-Kivu, malheureusement nous ne sommes pas sur cette liste des NP et NU qui ont été répondus(…) » que nous avons lis sur le mémorandum déposé aux autorités. S’est exprimé l’un de manifestans

A lui d’ajouter
Nous avons reçu votre mémorandum et avant votre manifestation, nous avons déjà débuté des travaux administratifs avec les autorités provinciale pour que tous les fonctionnaires de L’EPST soient payés, certains ont été payés et les autres le seront progressivement et j’ai confiance que le chef de l’état et le gouvernement travaillent pour que la gratuite soit une réalité a 100%, je vous demande de rentrer à l’école, enseigner en attendant la suite du travail et rapport que nous avons effectué, conclu le Chef de la Sous Division de l’EPST Kalehe I.

Dans une correspondance d’indignation du 22/01/2020 adressée au directeur provincial/sud-kivu, du Service de Contrôle et de Paye des Enseignants, SECOPE en sigle, ces enseignants lui demandaient de leurs remettre dans les droits comme d’autres enseignants et fonctionnaires de l’epst qui sont pris en charge par l’Etat.

Nous serons en grève sèche si les autorités de L’EPST ne prennent pas en compte nos revendications, pouvons lire sur cette missive.

Depuis la rentrée scolaire dans le mois de janvier 2020, plusieurs enseignants de ce contré n’arrivent pas à l’école à temps et les enfants étudient difficilement, souvent ils n’enseignent pas même s’ils soient à l’école.

Certains enseignants de l’école secondaire promets rejoindre les NP et NU de l’école primaire après les examens du premier semestre 2019-2020.

Par Fred MASTAKI.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR