Sud-kivu-enseignement: mettre fin à des grèves à répétition, c’est l’object de la mission tripartite reçue par le gouverneur Théo Kasi

Écrit par sur février 6, 2020

Cette délégation conduite par Madame le ministre provincial de L’EPSP, Geneviève MIZUMBI NAMUTONDO,est venue rendre compte à l’autorité provinciale de la mission qu’ils ont ensemble effectué à Kinshasa pour concrétiser les accords contenus dans les différents P.V des réunions mixtes qui avaient pour objet la grève des enseignants.

Aussitôt arrivé à Kinshasa,la mission a sollicité les audiences auprès des services habilités au niveau national d’où certaines résolutions ont été prises entre autre :

1.Chaque province étant autonome,il lui revient de gérer à sa manière les revendications des enseignants,

2.La modification de l’arrêté portant fixation des frais scolaires par les Gouverneurs des provinces est la meilleure des solutions pouvant permettre aux écoles non concernées par la gratuité totalement de fonctionner et de prendre en charge les enseignants N.U en attendant leur prise en charge totale par le Trésor public,

3.L’autorisation de revoir l’arrêté a été donnée par le Ministre National de L’EPSP pour autant que ces frais ne dépassent pas 20 dollars américains par élève et par an.une lettre circulaire ad hoc suivra,

4.Les enseignants NP appartiennent maintenant au passé car sont déjà payés et les quelques cas d’oubli seront assimilés aux N.U et recensés par le SECOPE,

5.Les N.U sont entrain d’être recensés par le SECOPE dans toute la République Démocratique du Congo et ne seront pris en charge par le Trésor public qu’au mois d’avril 2020,

6.L’identification des enseignants NP et NU fait localement servira des données de comparaison avec les résultats du SECOPE,

7.Le 2 ème Pallier d’augmentation des salaires des enseignants sera payé dans les limites des moyens du Gouvernement car les dépenses seront plus focalisées au paiement des NU,

8.Les enseignants des ambassades sont liés aux sous divisions respectives dont la plupart sont dans des territoires,

9.L’arrêté nommant les inspecteurs qui avaient satisfait au test sera signe incessamment,

10.Si CARITAS a failli dans ses obligations c’est à cause de l’ insécurité dans les territoires,le recours à la CADECO n’est pas souhaité car cette caisse est en voie de faillite.

Pour Jacques cirimwami,l’un des syndicalistes du SYNECATH au Sud Kivu,il a d’abord salué la diplomatie de l’autorité Provinciale qui s’est personnellement investi pour que la solution soit trouvée au profit des parents et enseignants du Sud Kivu tout en remerciant le Gouvernement National qui a promis de prendre en charge à partir du mois d’avril 2020 les enseignants N.U et améliorer les conditions salariales des enseignants à l’intérieur du pays.

Jacques cirimwami a promis de restituer l’objet de leur mission à Kinshasa aux enseignants et les sensibiliser de travailler au profit de leur province qui est le Sud Kivu.

Il a ensuite remercié le Gouverneur de Province Théo KASI NGWABIDJE qui ne les a pas quittés des yeux lors de leur séjour à Kinshasa tout en appelant d’autres enseignants sur place à respecter le mot d’ordre du chef de l’État sur l’effectivité de la gratuité de l’enseignement de base,pour Jacques cirimwami, l’autorité provinciale du Sud Kivu c’est un homme intègre et mérite d’être soutenu non seulement par la population mais aussi par les enseignants afin d’accélérer l’éducation de base dans la province.

Aaron BASIMARHA et Jordan MUKE à Bukavu.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR