Retour sur l’actualité: le 13 février 2014, décès de Kin Kester Emeneya

Written by on février 14, 2020

Ce jour-là, le musicien congolais Jean Emeneya Mubiala Kwamambu [connu sous le sobriquet de « King Kester Emeneya Muntu ‘A Zamani »] décède à 5h30 à l’hôpital Marie Lannelongue, en région parisienne. Il était alors âgé de 57 ans.

Kester Emeneya est né en novembre 1956 à Kikwit (Bandundu). C’est en 1977 qu’il fait véritablement ses premiers pas dans un orchestre professionnel, « Viva la Musica » de Papa Wemba.

Ce talentueux chanteur va y passer 5 ans jusqu’en 1982 lorsqu’il se retire, entraînant dans son sillage une dizaine de ses anciens compères. Il prend alors une décision personnelle en s’affublant du surnom de « King Kester » et fonde, le 24 décembre 1982, l’orchestre « Victoria Eleïson ».

Les observateurs sont quasi unanimes à reconnaître à King Kester une révolution dans l’introduction de nouveaux instruments de musique dans la Rumba et la musique congolaise : réintroduction des cuivres de l’époque des Grand Kallé, Rochereau, Franco et autres précurseurs, ainsi que l’introduction des synthétiseurs dans cette musique dont le charme reposait encore jusque-là sur l’acoustique.

Pendant sa carrière, King Kester a reçu plusieurs prix, sur le plan international et national.

Il avait aussi laissé un répertoire riche de plus de 400 chansons, dont « Nzinzi » (sortie en 1987) qui lui a conféré une place de choix dans le monde de la musique africaine.

Par FiziMedia.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR