RDC-ville morte au kivu: le Duo de l’UDPS au grand Kivu en échange

Written by on février 12, 2020

Ce mardi, les deux fédéraux de fédérations de L’UDPS SUD KIVU respectivement Conseiller à la présidence Me Jean Jacques ELAKANO de la fédération Rurale et Conseillère à la Présidence Madame José EMINA de la fédération urbaine d’une part ont eu à échanger avec le seul ministre de l’espace KIVU au compte de l’UDPS dans le gouvernement ILUNGA, le Ministre d’Etat et Ministre d’Hydrocarbure RUBBENS MIKINDO, l’homme de WALIKALE sur les actualités dans leurs bases respectives.

Si la question de la gestion du parti n’a pas échappé au menu de la rencontre, la population peut espérer sur quelques choses précisent nos sources.

A en croire, l’Attaché des presses du Conseiller à la Présidence Me Jean Jacques ELAKANO, Monsieur SHIKO’A ABWE ANDRE a précisé que plusieurs points y ont été abordés et celui de ville morte a attiré l’attention de tout un chacun.

« Les assises ont eu pour points à l’ordre du jour l’analyse de toutes les situations dans l’espace KIVU lesquelles serviront à l’élaboration de plan des plaidoyers pour le bien être de notre base.

Je vous assure que le Conseiller JEAN JACQUES a pu développer la question de la ville morte telle que décrétée par la Société pour revendication de la construction de la RN5 et un plan de plaidoyers a été obtenu.

La question pourra être traitée dans la sous-commission au sein de conseil des ministres ce jeudi avant son traitement le vendredi dans le conseil des ministres.

Tout parent responsable n’échappe pas à ses devoirs, nous avons hérité toutes ces difficultés de l’ancien régime mais, la population doit nous donner la confiance » dixit SHIKO’A.

à la question de la garantie de Me JEAN JACQUES ELAKANO à donner aux revendications de la société civile SHIKO’A émet certaines réserves et rappelle la population :

« Une belle femme ne donne que ce qu’elle a, Mon Fédéral qui a toujours été toujours à côté de son peuple, Conseiller aujourd’hui, ne pouvait que passer par ce cadre d’échange avec notre ministre de l’espace Kivu d’autant plus qu’il n’est ni élu, ni ministre pour participer dans le conseil de Ministres et moins encore Conseillers en la matière qui pose problème à FIZI.

J’ai lu avec toute attention les interventions de différentes couches sur sa passivité dans cette affaire, mais c’est un paradoxe de voir cette population qui n’a jamais donné la chance à cet homme engagé en lui élisant tout en en donnant aux gens qui ont été à l’impérium pendant plus d’une décennie et qui ont joué au malin en trompant la population par de promesses irréalisables : stade ; construction des routes ; pistes d’aviation, etc.

Un chauffeur qui a été incapable d’atteindre la destination ne peut pas donner leçon au chauffeur en étant convoyeur.

JEAN JACQUES jouit de son poste aujourd’hui par la gratitude de son parti pour sa détermination, il a fait ce qu’il pouvait, nous sommes responsables comme parti au pouvoir, que personne ne vous trompe, après 2018, toutes les actions sont à notre actif et toutes les défaites à notre passif que nous règlerons avec la population en 2023 » a martelé SHIKO’A.

Que Pensez-vous de cet article?

Par FiziMedia.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR