Nord-Kivu: voici le vendredi du gouvernement Nzanzu Kasivita Carly

Written by on février 7, 2020

1.Politique et Sécurité.

Une importante séance de travail interinstitutionnelle, entre le gouverneur de province du Nord-Kivu Excellence NZANZU KASIVITA CARLY et les membres du bureau de l’assemblée provinciale sous la présidence de l’honorable ROBERT SENINGA a eu lieu ce vendredi 07 Février dans la salle de réunion du bureau de cet organe délibérant du Nord-Kivu.

Au menu, l’évaluation de la situation sécuritaire sur l’ensemble de la province, principalement à Beni et la problématique de la rétrocession qui est bloquée à Kinshasa depuis plus ou moins 6 mois.

Au sujet de la question sécuritaire à Beni, les participants à cette rencontre, dont le gouverneur NZANZU KASIVITA CARLY, le président de l’assemblée provinciale ROBERT SENINGA, quelques membre gouvernement provincial et du bureau de l’assemblée provincial du Nord-Kivu, ont témoigné leur appuie et accompagnement aux FARDC en opérations contre les groupes armés, particulièrement les Adf, Ils ont en unanimité ému les voeux de voir la guerre prendre fin au Nord-Kivu et Beni en particulier.

Abordant le point lié à la non rétrocession du gouvernement central qui crée des difficultés graves de fonctionnement aux institutions provinciales et ETD au Nord-Kivu, le gouvernement provincial et l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, lancent un cri d’alerte au gouvernement central et l’appellent à prendre se responsabilités en main pour sauver la situation au Nord-Kivu, nous a dit l’honorable ADÈLE MAZIZANE rapporteur de la l’assemblée provinciale du Nord-Kivu.

2. Développement

Des stratégies nécessaires pour arriver à attirer des investisseurs Britanniques au Nord-Kivu, ont fait l’essentiel d’un entretien ce vendredi 07 Février à Goma entre le gouverneur du Nord-Kivu NZANZU KASIVITA CARLY et une délégation de l’ambassade de Grande Bretagne en RDC.

Cette délégation conduite par monsieur PAUL ARKWRIGHT chargé d’affaires de l’ambassade a été reçu par l’autorité provinciale pour des civilités. L’hôte du gouverneur juge de très riche cette rencontre.

La question sécuritaire, dont la situation à Beni et celle sur liée au désarmement et réinsertion des ex-combats ont été aussi parmi les points au centre de leur discussions.

SEMAINE DU GOUVERNEMENT PROVINCIAL DU NORD-KIVU.

La semaine très chargé du Commissaire Général chargé des Affaires coutumières ,coopération Interprovincial et Régionale , Hon .KOMWELUNGU MWANGA Sylvano s’est caractérisée par des échanges avec différents protagonistes aux conflits Coutumiers qui ont introduit leurs recours contre des sentences rendues par les CCRCC(Commissions Consultatives pour la Résolution des Conflits Coutumiers ) des chefferies et Secteurs au niveau des villages et groupements en vue d’une intervention Provinciale.

• Le cabinet , représentant le Com.Gen en charge de la coopération Régionale a pris part à l’atelier sous régional portant sur le suivi du niveau d’application des recommandations issues des échanges sur la gestion transfrontalière des ressources halieutiques du Lac Édouard.

A l’issue de ce forum qui a duré deux jours, un cadre local d’échange regroupant les parties prenantes congolaises et Ougandaises a été mis en place.

• Le cabinet a reçu une délégation des notables du Territoire de Walikale , Secteur des Wanyanga , Groupement Ihana, qui ont présenté leur indignation face à la décision du chef de groupement Ihana pourtant autorisation de fonctionnement des villages parallèles créés de toute pièce.

• Le Com.Gen a reçu la délégation des familles régnantes de Bahalighya , il s’agit de : Banyamukoba, Banyakahindo et Banyamisungu qui ont présenté leur opposition à toute démarche unilatérale de désignation du chef ai à la tête de la chefferie de Bwito, Territoire de Rutsuru.

Le Patron des Affaires coutumières en province du Nord-Kivu a promis trouver solution dans un futur proche à ce problème , conformément aux lois et règlements à la coutume locale.

• Le Com. Gen a accordé une audience une audience aux membres aux membres de la société Civile du Territoire de Nyiragongo. L’entretien a porté sur deux points à savoir :
L’installation du Mwami de la chefferie de Bakumu et les villages en situation irrégulière dans le Nyiragongo.

Le Com.Gen a appelé ses interlocuteurs à la patience leur rassurant que toutes ces questions sont prises en charge par l’autorité commente en vue d’une issue meilleurs.

Pour le même dossier, les jeunes du Territoire de Nyiragongo ont été aussi venus voir le Com.Gen et lui présenter les problèmes que connaît leur entité sur le plan Administratif et sécuritaire.

Par Zachée MATHINA et
Michel MUTABESHA.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR