La revue de presse congolaise: Pour Sylvestre Ilunga, le code minier de 2002, révisé en mars 2018, doit être pérennisé et mis en application pour que les Congolais jouissent de leurs ressources naturelles, renchérit 7sur7.cd

Written by on février 4, 2020

L’intervention du Premier ministre, Sylvestre Ilunga à la conférence minière d’Indaba mining 2020 à Capetown en Afrique du Sud et la question de prévention du coronavirus sont deux sujets phares qui retiennent l’attention de la presse congolaise, mardi 4 février 2020.

Au sujet de la conférence Indaba, Forum des As indique que le chef du gouvernement central a réaffirmé la vision de son gouvernement pour promouvoir dans ce secteur un type de partenariat gagnant pour toutes les parties. Il plaide pour que le secteur minier puisse intégrer les aspirations du peuple congolais dans la gestion des ressources minières.

Pour Sylvestre Ilunga, le code minier de 2002, révisé en mars 2018, doit être pérennisé et mis en application pour que les Congolais jouissent de leurs ressources naturelles, renchérit 7sur7.cd

Deux ans après sa mise en œuvre, le nouveau code minier a permis l’augmentation des recettes à travers notamment la redevance minière, s’est-il félicité au cours d’une conférence de presse donnée après son discours aux investisseurs.
Le Premier ministre a vanté les abondantes opportunités d’investissements qu’offre la RDC dans le secteur minier. Il a fait remarquer que ces opportunités sont faiblement exploitées, complète
Actualité.cd.

Et le média en ligne de poursuivre : « C’est pourquoi mon pays a besoin des investisseurs dans la recherche géologique et dans l’exploitation des gisements ».

Coronavirus
Concernant l’épidémie coronavirus, Zoom-eco.net fait remarquer que la Chine ne cesse de déployer des efforts pour lutter efficacement contre cette épidémie qui a endeuillé son pays.
Pour y arriver, le ministère de finance chinois vient de débloquer une somme de 9,95 milliards de Yuan Renminbi, l’équivalent de 1,4 milliards de dollars américain, a précisé l’Ambassadeur de Chine en RDC, Zhu Jing dans un communiqué de presse publié le 2 février 2020.
Pour éviter que le virus se propage en RDC, la Chine prend des mesures préventives contre l’épidémie, ajoute La Prospérité.

Pour ce faire, l’Ambassadeur de Chine demande aux citoyens chinois récemment rentrés de Chine de se mettre en quarantaine avant de reprendre le travail, et communiquer tous les jours à l’Ambassade leur état de santé. « Nous sommes prêts à agir en concert avec les autorités congolaises, et les autres pays du monde, afin d’éradiquer le plus tôt possible cette épidémie », a-t-il souligné.

Pendant ce temps, les étudiants congolais de Chine se disent abandonnés, décrie
Congoprofond.net, qui exploite une vidéo parvenue à sa rédaction.
Ces jeunes étudiants congolais qui résident précisément dans la ville de Ichang, à quelques kilomètres de Wuhan, l’épicentre de ce virus dévastateur, tirent la sonnette d’alarme et implorent l’implication du gouvernement congolais afin de leur venir en aide, eux qui se trouvent à bout de ressources dans une ville mise en quarantaine et où le chaos bat son plein, explique le média en ligne.

« Nous sommes en quarantaine depuis trois semaines. Tout est bloqué, tout est fermé, les banques, les institutions publiques », affirment-ils, indiquant qu’ils sont bloqués dans leurs chambres depuis près de trois semaines et n’en peuvent plus, renchérit Cas-info.ca

Ces étudiants se disent « tellement stressés parce que les gouvernements des autres pays africains ont pris des mesures pour aider leurs compatriotes mais nous les congolais, jusqu’à présent, il n’y a aucune solution concrète ».

Par la Rédaction.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR