La revue de presse congolaise-LA PROSPERITE, parlant des accusations de certains anciens détenus politiques contre l’ex. patron de services des renseignements titre:« Kalev Mutond : la tête mise à prix !»

Written by on février 19, 2020

Les accusations de certains anciens détenus politiques contre l’ex. patron l’Agence nationale des renseignements (ANR) et l’accident du véhicule ayant causé la mort de plus d’une quinzaine de personnes sur la route By Pass à Kinshasa sont les sujets qui font la une dans les journaux parus ce jour dans cette ville.

LA PROSPERITE, parlant des accusations de certains anciens détenus politiques contre l’ex. patron de services des renseignements titre:« Kalev Mutond : la tête mise à prix !».
Il fait flèche de tout bois. Cet homme dont la tête est aujourd’hui mise à prix, devrait, dorénavant faire face à plusieurs fronts, à la fois, selon ce journal.
Hier en effet, écrit-il, des anciens détenus réclament justice. Ils ont pour ce faire, porté plainte contre Kalev Mutond, l’ancien patron de l’agence nationale des renseignements (ANR).
LA PROSPERITE poursuit : « Ils promettent ainsi d’aller jusqu’à saisir des juridictions internationales au cas où ils n’obtenaient pas gain de cause devant la justice congolaise. Parallèlement, des supputations, allégations plus sinon sulfureuses partent dans toutes les directions autour de la détention, par le même ancien Administrateur général de l’ANR, d’un passeport diplomatique. Là où le secrétaire général de l’UDPS voit Kalev sur les traces du chef de l’Etat Félix Tshisekedi, dans ses voyages à l’étranger en train d’espionner ses moindres faits et gestes sans qu’il ne précise au profit de qui, d’autres le retrouvent par contre, à Entebbe, en Ouganda, complotant avec des anciens rebelles du M 23 en vue d’engager des actions de déstabilisation de son propre pays ».
Alors, s’interroge ce journal, l’affaire Kalev est un simple feuj de paille ? Pas sûr surtout dans un environnement politique fait de méfiance où, estime-t-il, la désinformation et la manipulation tiennent le haut du pavé, il y a lieu de craindre qu’elle ne dégénère en conflit de nature à ouvrir les alvéoles du barillet des règlements des comptes.
A ce même propos « ANR : 33 anciens détenus comptent poursuivre Kalev Mutond en justice », titre encore LA PROSPERITE qui citant les plaignants souligne :«C’est une question du droit. Monsieur Kalev doit payer de tout ce qu’il a fait… On ne le fait pas par la haine, mais il faudrait qu’il puisse répondre de ses actes. Le jour où vous aurez un frère, un ami torturé à la souffrance, vous allez comprendre notre peine».
Telle est l’amertume exprimée par Jean-Claude Muyambo, ex détenu de l’agence nationale des renseignements (ANR). Au cours d’un point de presse qui s’est tenu lundi 17 février, à Kinshasa, l’ancien bâtonnier Jean-Claude Muyambo, le Député honoraire Jean-Bertrand Ewanga et Gecoco Mulumba, ce dernier représenté par son Avocat, Me David Tshimanga, ont annoncé le dépôt dans les prochains jours, d’une plainte contre Kalev Mutond, ancien administrateur général de l’ANR, rapporte LA PROSPERITE.
La plainte de Muyambo, Ewanga, Gecoco Mulumba et consorts contre Kalev confirmée, titre pour sa part LE PHARE.
Anciens prisonniers politiques Jean Claude Muyambo, Jean Bertrand Ewanga, Gérard Mulumba dit « Gecoco » apprêtent une plainte contre l’ancien administrateur général de l’Agence nationale des renseignements Kalev Mutond, annonce ce journal. Selon ce dernier, « Trente autres victimes de l’arbitraire, promettent de saisir elles aussi les instances judiciaires compétentes ».
Interrogé au sujet du fait que Kalev agissait sous ordre, le conseil de Gecoco a relevé qu’il y a effectivement une responsabilité civile de l’Etat congolais. Cependant, Kalev s’est rendu pénalement responsable d’actes infractionnels, rapporte LE PHARE.
Au sujet de l’Accident de l’arrêt Triangle, « Le gouvernement prend en charge les frais », annonce L’AVENIR.
Ce dernier explique : « L’accident de circulation qui est survenu dimanche 16 février et ayant causé 15 morts, plus de 4 blessés la majorité est internée aux cliniques universitaires de Kinshasa, était au centre d’une séance de travail présidée lundi par le Premier ministre Ilunga Ilukamba ».
Rappelons, décrit ce journal, que ce camion benne dont le mécanisme de freinage se sont avérés défaillants a tout ramassé sur son passage : véhicules et personnes depuis l’arrêt Armée avant de finir sa course dans un bar au niveau de Triangle (Distance estimative : + d’1 km). Ce qui, selon notre confrère, relance le débat sur aussi bien le contrôle technique des véhicules roulant à Kinshasa que l’élimination des marchés pirates le long des artères.
Toujours à ce propos, le même journal titre : « Hécatombe du triangle cause du 2ème Type K ».
Et de déplorer : « Pas facile de ne pas laisser couler les larmes. Comment ne pas se lamenter face à cette hécatombe ? »
Une catastrophe qui ne manque pas de rappeler le crash de l’Antonov qui échoua sur les vendeurs du marché « Simba zikida », un certain 8 février 1996.

Si au marché Type K c’est l’hélice de l’avion qui était à la base, dimanche au Triangle par contre, les causes vont de la topographie à la pédologie, sans négliger l’irresponsabilité des congolais, renseigne L’AVENIR.
« Sylvestre Ilunga ordonne l’inhumation rapide des victimes », titre en ce qui le concerne FORUM DES AS.

Celui-ci rapporte que : « Le Premier ministre a ordonné hier lundi 17 février, l’inhumation rapide des Kinoises et Kinois morts, ainsi que la prise en charge de tous les blessés dans l’accident de circulation survenu le dimanche 16 février à l’arrêt  »Triangle », sur l’avenue By-Pass ».
A l’instar du Gouverneur de la ville de Kinshasa, le ministre des Actions humanitaires et Solidarité nationale a adressé un message de prudence aux Kinoises et Kinois dans leurs déplacements.

Il les a conseillés d’éviter de marcher le long des artères étant donné qu’on déplore beaucoup d’accidents. Et, a-t-il souligné, continuer à marcher le long des artères constitue un grand danger.

Il a en outre appelé les bourgmestres à prendre leurs responsabilités, celle de chercher des endroits de repos pour les passants et autres passagers attendant un moyen de transport, note en outre ce tabloïd.

Par Enoch David


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR