Sankuru:le camps militaires de Lusambo etait sous tire cet après midi vers 19 h 45 minutes locale

Écrit par sur janvier 31, 2020

Un caporal du 21051 bataillon répondant au nom de Bitokoro Kitutuka a tiré à bout portant 2 de ses collègues militaires et 1 femme enceinte qui sont morts sur le place ce vendredi 31 janvier 2020.

Placé garde à l’Aéroport de Lukengu ce militaire des FARDC à violé les consignes et descendu au camps là où il a commis son forfait nous confirme le colonel Kalala Lengos Lengos le commandant bataillon.

Pour l’heure une troupe des militaires est à sa poursuite pour qu’il répondre de ses actes odieux,les causes de ses triples meurtres est encore inconnu .

Par Bébé Bikedji Lusambo.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR