Manono: la société civile force vive a organisée une marche avec objectif de faire partir le procureur de la place, ce lundi 06 janvier2020.

Written by on janvier 6, 2020

Jacques KIHANGA procureur du parquet secondaire de Manono est accusé de la partialité judiciaire, le détournement des tôles, clous, farine et sacs des ciments destinés à la prison centrale d’ankoro et de l’inefficacité dans la gestion de l’appareil judiciaire.
La marche est organisée après une une ville morte décrétée le 31 décembre 2019.

Abbé Moïse Kiluba coordonnateur de la société civile de manono vêtu en robe blanche dit être satisfait car les hommes les femmes les jeunes ont répondu massivement, celui-ci a lu le mémo dans le quel le départ sans délai du procureur est demandé.
L’administrateur assistant en charge de l’administration a confirmé le départ du procureur.

Pendant ces temps une partie des habitats de Manono  disent qu’il s’agit seulement du tribalisme a l’égard de celui-ci.
Par Shabani Ibrahim.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR