Burundu🇧: Qui est 🇮Évariste Ndayishimiye (Alias NEVA), une vraie Biographie après sa vie à Fizi

Written by on janvier 27, 2020

Il est désigné en cette date du 26 Janvier 2020 comme candidat de son parti à l’élection présidentielle de Mai 2020

Évariste Ndayishimiye(Alias NEVA) né vers 1968 dans la province de Gitega est un homme politique burundais.

Il est depuis le 26 août 2016 le secrétaire général du Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD), le parti au pouvoir au Burundi poste qu’occupait jusqu’à son élection le 26 Janvier 2020 comme candidat du parti à la présidentielle du 20 mai 2020.

Biographie Modifier
Évariste Ndayishimiye est né dans la commune de Giheta dans la Province de Gitega, au centre du Burundi en 1968. En 1995, alors qu’il est étudiant à l’Université du Burundi, il échappe de justesse à la purge des étudiants Hutus menée par certains de leurs camarades, des extrémistes Tutsis. Il rejoint vite les Forces de défense de la démocratie (FDD) qui ont pris les armes après l’assassinat du Président Hutu Melchior Ndadaye.

Il fera donc partie des premières recrues des FDD.

Pendant une décennie, dans les maquis des FDD dans la forêt de la Kibira (au Burundi) et dans l’est de la République Démocratique du Congo (dans la presqu’île d’Ubwari), Evariste Ndayishimiye est commandant dans différentes régions et gravit tous les échelons pour enfin présider le bureau chargé de la conception et de la planification de la politique de la lutte.

En 2003, lorsque le CNDD-FDD signe l’accord global de cessez-le-feu, Evariste Ndayishimiye devient le chef d’Etat major général adjoint des nouvelles Forces de Défense Nationale (FDN) avec rang de Général. Puis entre 2006 et 2007, il est nommé ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique.

C’est après qu’il devient chef de cabinet militaire à la présidence, poste qu’il occupera jusqu’en 2014 pour prendre, l’année suivante, la tête du cabinet civil du Président Pierre Nkurunziza.

Et en août 2016, il est élu Secrétaire général du CNDD-FDD, poste qu’il occupait jusqu’à son élection de cet avant-midi.

Le 26 Janvier 2020 , Il est élu comme candidat du parti à la présidentielle du 20 mai 2020.

À lire aussi:

Le parti au pouvoir au Burundi (CNDD-FDD) a désigné dimanche le général Évariste Ndayishimiye pour porter ses couleurs à la présidentielle du 20 mai et tenter de succéder au président sortant Pierre Nkurunziza dont il est proche.

« Gen. Évariste Ndayishimiye choisi pour représenter le CNDD-FDD lors de la Présidentielle de 2020 », a annoncé le parti sur son compte officiel Twitter.

Il a été choisi lors d’un congrès extraordinaire du CNDD-FDD organisé dimanche à Gitega, la nouvelle capitale administrative du pays, en présence de l’actuel président, Pierre Nkurunziza.

Au pouvoir depuis 2005, il avait pris tout le monde de court lorsqu’il avait annoncé en juin 2018 qu’il ne se présenterait pas à sa succession en 2020, alors que la nouvelle Constitution qu’il venait de faire modifier par référendum le lui permettait.

Ces derniers jours, le nom du général Ndayishimiye faisait partie des favoris à la succession de Pierre Nkurunziza. Le nom du président de l’Assemblée nationale Pascal Nyabenda était aussi régulièrement cité.

À 52 ans, Évariste Ndayishimiye est l’un des hommes clés du système qui dirige aujourd’hui le pays. Ancien ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique, chef de cabinet militaire et civil du président, le général Ndayishimiye comptait parmi les principaux chefs militaires du CNDD-FDD à la signature de l’accord de cessez-le-feu en 2003 qui mit un terme à la guerre civile au Burundi (au moins 300 000 morts entre 1996 et 2003).
Le parti a prévu d’importantes manifestations dans l’après-midi pour célébrer l’annonce de son nouveau champion.

Par FiziMedia.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR