​Butembo : la riposte contre Ebola se positionne pour l’éradication totale d’Ebola

Written by on janvier 6, 2020

La coordination de la réponse contre Ebola a Butembo est préoccupée par cette épidémie, qui jusqu’à lors vient de semer désolation au sein des familles au Nord-Kivu et en Ituri. Pour pallier cette situation, plusieurs sont mis sur pied. 
La coordination de la riposte a enfin dévoilé la première chose dans cette lutte pour une éradication totale d’Ebola à Butembo et environs. 

La mise en disponibilité désormais, de tout le monde, du vaccin contre Ebola. Au cours de leur conférence de presse de ce dimanche 05 janvier, les agents de la riposte contre Ebola ont fait savoir que c’est dans le but de sauver le maximum de vies humaines que cette décision a été prise.

Ici, tout désireux peut se faire vacciner. 

Certaines étapes ont alors été supprimées pour non seulement faciliter le travail aux équipes de vaccination, mais aussi permettre aux personnes de se faire vacciner sans questionnement.

Quant aux prestataires de santé, les agents de la riposte ont appelé la population à plus de vigilance. Eradiquer Ebola c’est aussi s’engager tous dans le processu de lutte, ont-ils révélé.

Si une part revient à la population, ces prestataires de santé n’ont pas non plus exclus leurs homologues. La coordination de la riposte contre Ebola à Butembo déplore les mauvaises pratiques faites par certains médecins. 

Ici, ceux-ci ont notamment pointé du doigt la consultation à domicile dont certains médecins se portent garants même lorsqu’il s’agit des cas compliqués.

Le coordonateur de la riposte avait alors conscientisé la population de Butembo sur le risque de se remettre dans la situation que la ville a traversé dans les jours passés. 

Il a fait cette remémoration pour montrer à la population le danger d’une consultation dans le lieu non approprié.  

Un autre problème est le suivi de contact.

 La question, ici, est de surveiller les malades dans la communauté et signaler leur trajet. Aux structures sanitaires, en cas de déménagement des populations par exemple,  ces experts de santé ont suggéré, l’enregistrement des nouveaux arrivants dans toutes les zones de santé pour faciliter le contrôle en cas de suspicion. 

Le dernier combat contre Ebola est la communication positive de cette maladie. Les cadres de la riposte à Butembo ont invité la population à éviter de spéculer des faux messages sur le vaccin et sur toutes les questions liées à la maladie à Virus Ebola.

 Ils ont aussi appelé les médias à prendre leur responsabilité en main en aidant la population dans la compréhension de cette maladie.

Par Joël Tali Angunayo à Butembo.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR