Nord-kivu:la lucha BUTEMBO contre un nouveau mandat de la MONUSCO en RDC

Écrit par sur décembre 10, 2019



      Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) pense qu’envisager un nouveau contrat pour la MONUSCO en RDC serait cracher sur la mémoire de la population meurtrie.  Au cours de son point de presse de ce mardi 10 décembre 2019 dans une salle de réunion de l’Université Officielle de Ruwenzori (UOR), ce mouvement citoyen dénonce l’inaction de la MONUSCO et sa complicité prouvée par le silence sur les cas de tueries dont aucun auteur n’a jusque-là été présenté par cette mission onusienne devant la CPI.
La LUCHA dénonce ainsi toute tentative de renouvellement de mandat de la MONUSCO sur le sol RD Congolais. Ce mouvement dit maintenir sa position exigeant le départ de la MONUSCO de la RDC pour son bilan mitigé.

La LUCHA a instauré un système d’alerte populaire à l’aide des instruments sonores. Cette nouvelle stratégie consiste à faire pression aux casques bleus de la MONUSCO pour exiger leur départ de la RDC.
« Chacun doit se procurer un instrument sonore pouvant aider à alerter lors du passage des agents de la MONUSCO tels que : sifflets, vou-vou zella, bidons, clacksons pour ceux qui ont des engins roulants, et autres instruments », a expliqué Jean-Pierre KASMA, communicateur de la LUCHA section Butembo.
La LUCHA promet poursuivre ses actions et penser des nouvelles stratégies pouvant faire pression à la MONUSCO jusqu’à son désistement.

Par Joël Tali Angunayo.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR