Nord-Kivu: la police fait une mise au point sur l’identité de la victime de la justice populaire à Goma

Written by on décembre 20, 2019

La lutte contre la criminalité urbaine en ville de Goma est l’une de préoccupations du gouvernement Nzanzu Kasivita Carly.

Une bande de plus ou moins 64 présumés criminels parmi ceux qui insecurisent la ville de Goma, a été présentée à l’autorité provinciale du Nord-Kivu, représentée par la vice gouverneur, Madame MARIE LUMOO KAHOMBO.

Ces présumés criminels qui opèrent souvent en mode de 40 voleurs dans un ménage avec des armes à feu et armes blanches.

Ils seraient auteurs de plusieurs cas d’insécurité en ville de Goma.

Ces bandits ont été présentés à Madame MARIE LUMOO KAHOMBO par le commissaire provincial à l’intérim de la Police nationale Congolaise au Nord-Kivu, VAN KASONGO.

Cette présentation a été faite en présence du ministre provincial de l’intérieur et sécurité, et porte parole du gouvernement provincial, Jean-Bosco SEBISHIMBO.

La police du Nord-Kivu a alors profité de démentir l’appartenance à son rang, de la victime, la matinée de ce vendredi 20 décembre, de la justice populaire à Goma.

Contrairement à ce qui a été dit dans les réseaux sociaux, le présumé criminel victime de la justice populaire ce vendredi matin à Goma, n’était pas policier.

Cet officier rassure plutôt que celui-ci était membre de la bande présentée cet-après midi.

Cette mise au point faite par le responsable de la PNC Nord-Kivu au cours de cette activité, intervient juste après que le corps du défunt s’est vu refusé les obsèques dignes par la population.

Par Zachée MATHINA et Enoch David.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR