Des manifestations pour la compassion à la lutte anti-Monusco, la ville de Butembo risque de voir le pire arriver

Written by on décembre 7, 2019

Des étudiants de l’Institut de Bâtiment et Travaux Publics (IBTP) ont vengé ce samedi 7 décembre 2019 la destruction de leurs édifices.

Des altercations ont vécu entre ces étudiants et les membres du groupe de pression véranda Mutsanga. Des nombreux dégâts tant matériels qu’humains ont caractérisé cette journée.

Pillage des boutiques et magasins, destructions des cabines de téléchargement de musiques et vente d’unités, et d’innombrables troubles occasionnés par cette tension.

Le quartier la cellule SABA au quartier KIMBULU où se trouve le premier site de l’IBTP s’est réveillé sous une atmosphère tendue.

Des étudiants y ont allumé un grand feu chantant des chansons hostiles à la véranda Mutsanga. Aux heures de l’entrée de classes, aucun élève n’était visible sur les artères de la commune Bulengera à l’Est de Butembo.

Tout l’avant-midi de ce samedi a connu une agitation dans cette partie. Des étudiants se sont pris autour de 10 heures à un homme qui était de passage. Ce dernier a été blessé par un fer à béton et transféré à une structure de la place. Aucune présence n’était supportable par des étudiants. Certains journalistes qui se sont présenté au lieu de la manifestation ont été retournés par ces étudiants, les menaçant de tortures physiques en cas de résistance.

Les étudiants sont arrivés jusqu’au siège de la véranda Mutsanga.

Ici, la police venait à peine de disperser les vérandistes en tentative d’organisation pour la riposte.

Les vérandistes ont incendié une moto appartenant à un étudiant de l’IBTP après avoir échoué de le battre.

Ce fait a alors amplifié la colère des étudiants de l’IBTP qui ont avancé la manifestation jusque dans certains quartiers du Nord, tel Furu en commune Vulamba.

Des vérandistes de Mutsanga menacent de « traquer » les étudiants de l’IBTP les soupçonnant de la complicité avec le maire pour l’insécurité dans la ville.

Il sied de rappeler que cette altercation a débuté la journée du vendredi 06 novembre 2019.

Ce, après que les étudiants de l’IBTP Butembo ont retrouvé les vitres de leur bâtiment du jubilé cassées, le bureau d’une des sections vendalisé et le monument rond-point menant vers cette institution saccagé.

Ceux-ci accusent les jeunes de la véranda Mutsanga d’être auteurs de ces destructions.

Par Joël Tali Angunayo correspondant à Butembo.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR