Butembo:une structure démocratique anti-corruption appelle les autorités exécutives au respect de principes de séparation de pouvoir

Written by on décembre 9, 2019

Le centre d’étude de mécanisme de lutte anti-corruption pour la bonne gouvernance et le droit de l’homme fustige l’enrichissement illicite qui caractérise la lutte de la plupart d’hommes politiques congolais.

Dans un mémorandum lu ce Lundi 09 décembre à la mairie de Butembo, ce mouvement dit ne pas reconnaitre l’importance de toutes les structures décentralisées anti-corruption, car affirme-t-il, « les institutions les plus corrompues ne pouvaient pas créer des structures censées les contrôler ».

Cette structure démocratique dénonce notamment le clientélisme et le favoritisme qui caractérisent les services publics congolais.

Elle souhaite que les autorités exécutives prennent en considération les principes de séparation de pouvoir.

Pour, dit-elle, arriver à la victoire contre la corruption, cette structure recommande aux autorités congolaises  » d’appliquer strictement la loi ; permettre à la justice de faire librement son travail sans traffic d’influence ; immixion de pouvoir politique et la menace de la hiérarchie ; doter le pouvoir judiciaire d’un budjet conséquent, lui permettant de s’assurer l’indépendance de son fonctionnement« .
Le centre d’étude de mécanisme de lutte anti-corruption pour la bonne gouvernance et le droit de l’homme a fait cette déclaration à l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre la corruption.

Par Joël Tali Angunayo.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR