Butembo : vive tension la matinée de ce vendredi 06 décembre

Écrit par sur décembre 5, 2019

La ville est sous une atmosphère tendue depuis le réveil ce vendredi. Plusieurs artères de la ville de Butembo sont barricadées par des jeunes.

Aucune commune de Butembo n’est épargnée de trouble cette matinée.

Des détonations d’armes vers les foyers de la tension. Des jeunes manifestent contre les massacres à Beni et surtout pour le départ de la MONUSCO de la RDC et particulièrement de la région de Beni.

Des barricades en troncs d’arbres, des cabinets de téléchargement de musique et de vente des qui unités gisent dans des artères pour empêcher la circulation.

Drôle encore, des cercueils avec des croix à la partie supérieure sont observables dans certains endroits barricadés ce même matin.

Malgré la dispersion par la police, dans certains quartiers, la résistance reste à ne pas sous-estimer. Ici, des bombes à gaz lacrymogène, des balles réelles sont en répétition pour disperser les manifestants.

À Furu, en commune Vulamba; à Mutsanga en commune Bulengera, respectivement à l’Est et au Nord de la ville, des regroupements de jeunes arrivent à s’organiser et influencer les quartiers voisins. Certaines sources signalent déjà quelques arrestations et de la part des manifestants.

Notons que des regroupements des jeunes ont été perceptibles depuis la nuit du jeudi 05 au vendredi 06 décembre. Des pneus ont été brûlés à ce moment, plusieurs pouvaient être vus autour des grands feux.

Dans certaines publications de ces groupes sur des réseaux sociaux, ils disaient vouloir dormir à l’extérieur comme leur frères et soeurs de Beni. Rappelons que plusieurs mouvements citoyens et groupes de pression avaient promis manifester tous les vendredis jusqu’au rétablissement de la paix.

Par Joël Tali Angunayo.

Que pensez-vous de cet article ?


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR