Butembo: la PNC appelle la LUCHA à pointer les auteurs de tortures leur infligées

Written by on décembre 23, 2019

Le commandant de la police nationale congolaise de Butembo a réagi à l’accusation du mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA), section Butembo.

Dans leur propos, les militants de ce mouvement citoyen disaient avoir été victimes des tortures physiques leur infligées par les policiers après les avoir embarqué en pleine manifestation.

Le colonel Richard Mbambi Kingana dit n’avoir pas été informé d’une quelconque situation de ce genre au courant de la semaine, de la part de ses troupes.

Néanmoins, celui-ci dénonce la procédure suivie par les militants de la LUCHA.

Pour le commandant PNC ville de Butembo, les militants de la LUCHA devraient passer dénoncer les auteurs de ces actes auprès de la hiérarchie de la police. Fustigeant la méthode alarmiste de ces jeunes, cette autorité policière appelle la LUCHA à rassembler des preuves pour que les fauteurs répondent de leurs actes.

Dans un entretien téléphonique accordé à la radio moto Butembo Beni et à la fizi média, le commissaire urbain de la PNC Butembo a profité de rappeler ses hommes à la discipline.

A lui d’ajouter que la population est un auxiliaire important dans la sécurité de la ville.

Une collaboration entre les deux camps serait donc impérative.

Pour rappel, le jeudi 19 décembre dernier, la police avait embarqué les militants de la LUCHA en plein sit-in devant l’hôtel de ville de Butembo.

Autorisés par l’autorité urbaine, les policiers disaient délocaliser le lieu su sit-in de la LUCHA, pour disaient-ils, de raisons de maintien d’ordre public.

Que pensez-vous de cet article ?

Joël Tali Angunayo correspondant à Butembo.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR