Butembo : la LUCHA contre la torture de ses militants, appelle les autorités judiciaires à saisir les auteurs de cet acte.

Écrit par sur décembre 20, 2019

La LUCHA dénonce les tortures physiques dont ses membres ont été victimes, le jeudi 18 décembre dernier.

Ces militants étaient en sit-in devant la mairie de Butembo.

Ceux-ci ont vu leur manifestation être interrompue par des forces de lordre.

Ces dernières ont emporté les militants de la LUCHA vers la station Takenga au quartier Vungi, en commune Mususa, où ils ont exercé de la violence sur ces militants, rapportent Mathieu IVOGHA MBUSA, un militant de la LUCHA.
Lors dun entretien avec la fizimédia, la LUCHA Butembo demande aux instances judiciaires de cette ville, de saisir en justice les policiers qui ont torturé les siens, jeudi 19 décembre dernier.
Notre source poursuit que ces policiers tentaient de délocaliser leur manifestation initialement prévue devant l’hôtel de ville de Butembo.

Cinq personnes ont été blessées lors de cet incident, parmi lesquelles, un cas grave en soins médicaux dans une structure sanitaire locale.
La LUCHA ne reconnaît, toutefois, aucun obstacle à travers cet incident, à poursuivre sa lutte à exiger le depart de la MONUSCO.

Cette structure rappelle que le president de la RDC qui a été favorable au renouvellement du mandat de la MONUSCO, doit signer une lettre exigeant le retrait de cette force onusienne du sol congolais.

Ce, au respect de la volonté du peuple.

Par Joêl Tali Angunayo.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR