RDC:Affaire 15 millions de dollars, entre la décote et la rétro commission quel mot a retenir(Analyse).

Écrit par sur septembre 28, 2019

Grâce TSHIUNZA

SI LE PRÉSIDENT FÉLIX TRAHIT LA VISION DE L’ÉTAT DE DROIT,LE PEUPLE RETIENT CELLE DE PRENEZ-VOUS EN CHARGE POUR SAUVEGARDER LES VALEURS.

SI LE PRÉSIDENT N’A PAS LE TEMPS DE FOUINER DANS LE PASSÉ LE PEUPLE AURA TOUT SON TEMPS DE FOUINER LES CRIMES DU PASSÉ AVEC LA VISION DE LA DYNAMIQUE IMPUNITÉ ZÉRO.

Si le président Félix ne tiens pas compte des crimes du passé il a donc trahi la vision de son père biologique et Idéologique,je cite Etienne TSHISEKEDI wa MULUMBA

La dynamique impunité zéro a tout son temps pour fouiner dans le passé cher président sachez que nul alors nul n’est au dessus de la loi.

Nos frères ont été tué comme les mouches dans le passé,l’article 1 de la déclaration universelle des droits de l’homme a été violé dans le passé,nos frères ont été enterrés vivants dans le passé,les massacres ont été organisés et réalisés dans le passé,l’argent de l’Etat a été volé dans le passé,les partis politiques ont été bombardés dans le passé,notre peuple souffre à cause du passé bref notre passé n’est pas un passé incertain qui vous donnera un grand de voir pour fouiner.

Passons maintenant au présent parce que dans le passé vous n’avez pas le temps.

Je ne comprends pas l’allusion faite par certains sur le dossier de 15 millions. Dénoncer cela devient-elle une cabale contre le Dircab? Demander des comptes devient-elle une démarche pour diviser le Chef d’avec son Dircab? C’est très gênant de voir les donneurs de leçons d’hier d’être à l’aise dans une affaire qui insulte la présidence de notre pays.

Le fait que la presse internationale y revienne dans des interviews à deux différentes dates ne prouvent-elles pas que personne des personnes interviewées ne convainc dans ce dossier macabre? Nous venons de rater l’occasion de démontrer la transparence dans ce dossier. http://www.fizimedia.com

Étant au pouvoir, ce dossier peut-être géré sans aucune considération de l’opinion publique, mais il sera jugé par le tribunal de l’histoire. Quand le Dircab parle d’une décote et le Président d’une retrocommission, nous devons vraiment nous sentir mal à l’aise.

D’ailleurs, l’aveu est la reine de preuves en droit pénal. L’aveu fait par le Chef d’une retrocommission, dans un pays comme les USA, pourrait déclencher la procédure d’impechement, que notre constitution prévoit aussi. Mais nous sommes en RDC où le pouvoir mate son peuple, nous ne pouvons que dire amen.

Amen mon Dircab pour la décote, amen mon président pour la retrocommission et amen aussi pour tous les autres scandales dénoncés à la présidence même. Nous vous sommes soumis, nous sommes vos sujets. N’oubliez tout simplement pas que nous sommes aussi un peuple qui a des droits.

J’ai tout mon temps à fouiner dans le passé cher président.

Que pensez-vous de cette réflexion?


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR