ACTU MONDE : Le Président de la République Démocratique du Congo SEM Félix TSHISEKEDI s’est exprimé à la tribune de l’ONU à l’occasion de la 74 ème Assemblée générale des Nations unies ce jeudi 26 septembre 2019.

Écrit par sur septembre 26, 2019

Par Aaron Basimarha

En présence des Chefs d’États et des Gouvernements, le Chef de l’État Congolais a montré le plus grand défi de la RDC qui est celui de la paix et la stabilité, tout en montrant que l’Afrique demeure la seule région du monde sans représentation au conseil permanent et à ce titre il a préconisé qu’il y ait une reforme du système des Nations-Unies et du conseil de sécurité… !

Félix Antoine TSHISEKEDI,Président de la RDC a martelé sur la soif du monde entier d’avoir du cobalt et d’autres richesses du sous sol et à cela il veut de l’emploi et l’industrialisation de toutes ces matières premières et cela au profit des congolais…l’éradication de la pauvreté est une urgence,le Chef de l’État Congolais a montré que la République Démocratique du Congo est une solution grâce à ses potentialités et peut nourrir plus de 2 milliards d’individus de la planète.

À l’ONU,Félix TSHISEKEDI a réitéré sa proposition de la Création d’une coalition régionale contre les groupes armés, la nouvelle stratégie contre la maladie à virus ebola,qui fait déjà ses preuves en RDC et s’est félicité pour ce fait. http://www.fizimedia.com

Le Chef de l’État Congolais a pris l’engagement de servir le peuple d’abord,l’une des grandes priorités sociales de son mandat est la gratuité de l’éducation de base telle que l’exige la constitution et a été effective sur toute l’étendue du territoire national depuis le 03 septembre dernier, cela portera sa part du budget de 8 à 20%,a martelé Félix TSHISEKEDI, le Président de la RDC à la tribune de l’ONU pour sa toute première fois,ce jeudi 26 septembre 2019.

Le Président de la République a montré qu’il n’a plus des prisonniers de conscience ni des prisonniers politiques, il a prouvé que les droits de l’homme sont respectés,tout en montrant que son pays a encore besoin de la Monusco ,mais d’une monusco réadaptée à la réalité, c’est à dire non pléthorique, bien équipée et dotée son mandat adapté à l’instar de la brigade d’intervention qui avait aidé les Fardc à combattre le M23.

Théo KASI NGWABIDJE, Gouverneur du sud-kivu dans la suite du Chef de l’État, a pris également part active à ce jour historique où FATSHI a prononcé son tout premier discours devant les chefs d’États et des Gouvernements à New-York.

Que pensez-vous de cet article ?


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR