RDC : le mandant de la Monusco prorogé pour une année

Écrit par sur décembre 21, 2020

Malgré la présence des forces onusiennes sur toute l’étendue du territoire national, la situation sécuritaire et humanitaire en République démocratique du Congo reste déplorable, des violations graves des droits de l’homme, meurtres et autres exactions sont signalés jour et nuit, mais aussi cela devant l’œil impuissant du Gouvernement central.

Des voix se lèvent de partout pour exiger le départ sans condition de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO) qui selon eux, elle collabore avec les rebelles dans l’objectif de déstabiliser la paix.

Des manifestations et des contestations contre la présence des forces onusiennes en République Démocratique du Congo avaient été observées durant toute la reigne de l’ancien Président Joseph Kabila Kabange.

Une année de plus de souffrance !

Les membres du Conseil de sécurité ont approuvé vendredi 18 décembre dernier de proroger d’un an le mandat de la Mission de l’ONU en République démocratique du Congo (Monusco), soit jusqu’au 20 décembre 2021.

Pour ce nouveau mandat, les priorités stratégiques de la Monusco ont deux objectifs : protéger les civils et appuyer la stabilisation et le renforcement des institutions étatiques en RDC et les principales réformes en matière de gouvernance et de sécurité.

En outre, l’effectif en uniforme de la Monusco est de 14 000 membres du personnel militaire, 591 policiers, 1050 membres des unités de police, 660 observateurs ainsi qu’un déploiement temporaire de 360 membres d’unités de police constituées.

Sur ce, le Conseil a exhorté la Monusco à travailler aux côtés du Bureau de l’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU afin de rechercher des solutions politiques pouvant mettre fin aux flux frontaliers de combattants armes et des minerais issus de conflits qui menacent la paix et la stabilité en RDC.

Pour le groupe de pression Véranda Mutsanga qui, dans une interview exclusive accordée à la rédaction de FiziMedia  » nous sommes contre le renouvellement du mandant de la Monusco au pays, cette mission est à la base de la souffrance des congolais, comment on peut tuer des gens à 30 mètres de leur base sans aucune intervation, le plus important est les congolais sont reconnaissant à cette mission mais il est temps qu’on se prenne en charge, et donc , malgré le renouvellement de ce mendant, nous allons ouvrir des actions de grande envergures pour exiger sa depart » dit Felicien Tumsifu.

Une mission pour le financement de la rébellion !

Il ne sera ni un secret de Polichinelle ni la dernière fois que la MONUSCO est accusé de comploter avec les groupes armés locaux et étrangers.

Lors des affrontements entre les forces armées de la République démocratique du Congo et les Rebelles Ougandais ADF, les FARDC avait neutralisé des miliciens avec tenue MONUSCO, de même, certains habitants des localités de Maselukwede, Mamove , en territoire de Beni auraient témoigné voir la Monusco entrée de donner la Nourriture aux miliciens.

Pour les membres du Mouvement citoyen lutte pour le changement ( LUCHA RDC- AFRIQUE ), la Monusco a totalement échoué dans sa mission officielle dans la République démocratique du Congo.

« Nous exigeons le départ de la Monusco en République démocratique du Congo, nous sones fatigués de voir des incursions jours et nuits dans notre pays, nous avons une armée forte, d’ailleurs la 8ème en Afrique, nous avons confiance en elle, c’est cette Monusco qui serait entrée de financer les groupes armés » a-t-il Josue Walayi, militant de cette structure citoyenne.

Pour rappel, lors de l’adoption,14 voix avaient voté pour cette prolongation du mandat de la Monusco en République démocratique du Congo et la Russie s’était abstenue à ce sujet.

Que pensez-vous de cet article ?

– Par Enoch David.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR