RDC : autopsie Communicationnele de la grande muette (FARDC), face au kidnapping du journaliste Pius Manzikala au Nord-Kivu

Écrit par sur décembre 17, 2020

L’incertitude apparaît comme le défaut majeur du porte-parole des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), a en croire M. Richard Kirimba, rapporter et l’un des communicateurs de la corporation des médias œuvrant dans le territoire de BENI au Nord-Kivu qui considère que, le lieutenant Antony Mwalushayi est avide d’information, voire de sensationnel cherchant toujours à trouver la piste mensongère à exploiter au sujet de l’enlèvement du journaliste Pius Manzikala de la Radio « RVR » de Mutwanga en secteur de Ruwenzori, il ne sait pas intervenir sur son secteur d’activités avec précision.

« Dans la soirée, lors de patrouille dans la zone, il a été découvert malheureusement 6 autres corps de personnes kidnappées, parmi eux, monsieur Pius Manzikala, journaliste de la chaîne de radio Ruwenzori de Mutwanga et l’épouse du chef du village Kasusu », peut-on lire dans le communiqué de presse de la 3ème zone de défense secteur opérationnel Sokola1 Grand-Nord, du 13 décembre 2020 sur l’incursion des ADF au village Kasusu/Nzenga.

En effet, une attention de premier ordre a été accordée à la quête et à la circulation maîtrisée d’une information qui s’est rapidement convertie en désinformation apparaissant comme une vérité sur les réseaux sociaux depuis le week-end dernier.
Le déclencheur de la confusion le Lieutenant Antony Mwalushayi porte-parole de l’armée loyale a finalement oublié la loi du silence au profit du vedettariat, et pourtant la plus grande qualité d’un communiquant, c’est le bon sens incarné de loyauté bien sûr sans ambiguïté.

Le paradoxe pour le moins surprenant, le secteur opérationnel Sokola1 Grand-Nord possède à ce jour le dispositif de communication plus important des FARDC, du point de vue qualitatif.

Pour M. Richard Kirimba rapporter de la corporation des médias en territoire de BENI, le communiqué rendu public par le Lieutenant Antony Mwalushayi, fait en tous cas la honte de l’armée en terme de communication puisque, Pius Manzikala de la de Ruwenzori Voice Radio (RVR) localisée à Mutwanga chef-lieu du secteur de Ruwenzori en territoire de Beni, le chevalier de la plume n’est plus joignable juste après l’attaque sanguinaire dans la zone et il serait parmi les personnes enlevées à Nzenga dans la soirée du vendredi 11 décembre 2020 par des présumés rebelles Ougandais de l’ADF et sont corps n’est visible jusque là.

Qui dit vrai entre le Général et son porte-parole ?

Disparution de notre confre PIUS MANZIKALA

« Le confrere journaliste, On est entrain de fouiller la zone, nous sommes entrain de combatre l’enemi dans son retranchement, on a pas retrouvé le corps du Journaliste, ce qui présage qu’il est encore en vie, avec la presion que nous faisons et avec l’aide de Dieu il y a

moyen de le retrouver »

a fait savoir le Général chirimwami ce mercredi à la presse a Bulongo.

– Par Luckson Mubake.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR