Nord-kivu : au-moins 29 corps des civils retrouvés dans la vallée de Mwalika, Saidi Balikwisha tient l’État congolais via ses services judiciaires à Beni comme responsable directe

Written by on novembre 17, 2020

Environs 29 corps sans vie en décomposition très avancée viennent d’être découverts la soirée du Lundi 16 Novembre dans la vallée de Mwalika prêt de la rivière Semuliki au Sud Est du territoire de Beni.

Selon des sources dans la zone ces 29 corps seraient ceux de personnes enlevés de la prison centrale de Beni Kangbayi par les rebelles ADF lors lors de leur incursion le mois passé.

Le député provincial Saidi Balikwisha estime que l’État congolais doit être tenu pour responsable de cette situation malheureuse qui a coûté les vies aux citoyens qui étaient entre ses mains à la prison centrale de Beni Kangbayi.

« Les personnes décédées étaient détenues à la prison de Kangbayi par l’État congolais qui n’a jamais voulu organiser des audiences pour libérer les innocents et condamner les couples mais a choisi de les garder dans des conditions inhumaines jusqu’à les faire tomber entre les mains des rebelles qui ont attaqué et pris en otage des centaines des civils dans une prison censée être super protégée car hébergeant des presumés grands criminels » déplore cet élu de Beni qui estime que l’État congolais via ses services à Beni doit répondre directement de cet acte.

Il vient de saisir par une lettre le ministre provincial de la justice du Nord Kivu pour la cause.

Dans sa lettre Saidi Balikwisha dit ne pas comprendre comment un groupe des rebelles terroristes soient-ils peuvent enlever des centaines des civils dans une prison jusqu’à les amener en brousse et les abattre tranquillement alors que les victimes étaient enfermées par la justice dans une prison bien connue, il a par ailleurs demandé au ministre d’organiser dans un délai raisonnable des audiences foraines à Beni pour les reste de détenues de la prison centrale de Beni pour hommes et femmes.

Ces audiences foraines une fois organisées permettront de désengorger les prisons de Beni qui héberge actuellement plusieurs innocentes dont plus de 6 femmes agricultrices arrêtés dans la vallée de Mwalika qui n’attendent que ces audiences pour prouver leurs innocences.

L’élu de Beni a reçu de l’assurance de la part du ministre de la justice qui indique que le gouvernement provincial du Nord Kivu fait de la question des audiences fairaines à Beni une de ses priorités pour cette région.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR