Bukavu : Bilubi Ulengabo Meschac bien déterminé plus que jamais

Écrit par sur août 4, 2020

Fidèle et Esclave de sa Vision dans son obsession pour la modernisation de la Ville de Bukavu, l’heure est à la rénovation de l’hôtel de ville du chef lieu de l’ancien Kivu de son temps et actuellement de la province du Sud Kivu, mais aussi de la Plate Forme des autorités locales des pays des grands lacs (PALPGL en sigle), une plate forme régionale des Maires du Burundi, de la RD CONGO, du Rwanda, de la Tanzanie, de l’Uganda et de la Zambie que préside le Maire de Bukavu Bilubi Ulengabo Meschac.

Après la première phase de travaux encours de rénovation du bâtiment de la Mairie: le Maire de la Ville, Mr BILUBI ULENGABO Meschac, vient de procéder ce mardi 04 Août 2020 au lancement de la seconde phase des travaux qui consisteront à la construction d’une clôture apparente à la Mairie.

Ces travaux seront exécutés par le Bureau de l’aménagement du territoire de l’hôtel de ville et financés sur fonds propre de la Mairie via sa cellule de mobilisation et d’encadrement des recettes (CMER) dirigée par Mr Joqeph ASSANDA.

La cérémonie de lancement des travaux a eu lieu devant le bâtiment de la Mairie et a connu la participation des plusieurs agents et cadres de la Mairie.

Dans son mot de circonstance, le Maire de la ville souligne que la ville de Bukavu créée en 1901 comme un centre extracoutumier qui aura son statut de ville en 1958, soit 2 ans avant l’indépendance, a été contruite pour une population d’environs 150 000 habitants mais compte actuellement plus de 1600 000 habitants soit 9 fois plus que prévu.

Le 23 ème Maire de Bukavu indique que ce projet qui a la construction d’une clôture comme objectif spécifique va contribuer à la protection du batiment construit par des briques modernes avec le financement de la coopération suisse, à la protection du bâtiment de la Mairie contre la délinquance des maibobo ou enfants se la rue qui résident dans l’espace de la mairie, à la justification des fonds de rétrocession reçus dont 70% doivent être consacrés à l’investissement et 30% au fonctionnement, mais aussi, cet hôtel de ville doit mériter son statut de chef lieu d’une plate forme régionale des Maires ses villes, dont trois capitales: Kinshasa, Kigali et Bujumbura.

Le Maire Bilubi Meschac a par la même occasion rassuré ses collaborateurs qu’il est conscient des plusieurs défis et problèmes auxquels est confrontée la Mairie, notemment les retards de rémunération, dont on attend les solutions des rétrocessions, des recettes locales et de la cooperation décentralisée, bilaterale et multilatérale.

Il a remercié tous ses collaborateurs qui ne cessent de donner le meilleur d’eux mêmes pour la mobilisation des recettes et qui rendent désormais possibles ces travaux avec les efforts personnelles de la Mairie.

– Par Sher Shabani à Bukavu.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR