Identité nationale digitale : une deuxième réunion du comité de pilotage autours de Kankonde

Écrit par sur juillet 30, 2020

Lentement mais sûrement, la Republique démocratique du Congo, s’achemine vers un système d’identité nationale digitale, »SIND ».

Le gouvernement tient à la concrétisation de ce projet financé par.la BAD et dont.une’etude de faisabilité devrait débuter au mois de septembre prochain
Selon le conseiller spécial du chef de l’Etat Dominique Migisha qui a pris part à la.rencontre de mercredi 29 juillet autours du vice premier ministre en charge de l’intérieur, sécurité et affaires courumières, Gibert Kankonde, à l’immeuble de la territoriale situé sur le Boulevard Triomphal dans la commune de Lingwala ,la durée de l’étude est de trois mois.

L’objectif est de produire un document stratégique sous forme de cahier de charge pour.la.mise en œuvre du système.didenté.nationale digitale de la population.

 » Il s’agit donc de la seconde réunion de pilotage dans le cadre du projet de système d’identité Nationale digitale SIND, comme vous le savez, le gouvernement a validé au conseil des ministres ,une étude de faisabilité financée par la banque africaine de développement ,BAD qui va commencer en septembre 2020 et qui a une durée de trois mois qui va nous amener un document stratégique qui sera d’une certaine façon un cahier de charge pour la mise en œuvre du projet de système d’identification digitale nationale de la population pour finalement nous constituer un registre national biométrique de la population  » a indiqué Dominique Migisha.

De poursuivre,

« Cette réunion à.la quelle a pris part.un certain nombre des ministères qui seront représentés au sein comité de pilotage et ça été l’occasion pour le VPM en charge de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières Gilbert Kankonde de présenter l’etat d’avancement du dossier ,notamment avec la BAD et d’expliquer quelles seront les prochaines étapes donc ll y’a un arrêté ministériel qui a été signé instituant ce comité de pilotage au mois de mars 2020 et nous sommes ici clairement dans une dynamique qui va conduire la volonté du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi à doter notre pays du fichier national de la population qui va à terme permettre de doter chaque citoyen congolais d’une carte d’identité ,nous sommes ici dans la jeunesse de ce projet qui va à l’horizon 2023 ,permettre à notre pays enfin d’être doté de ce fichier national de la population.

« Ce projet appelé à.prendre de l’envol se trouve encore à ses premiers pas a précisé ce proche du chef de l’État » Nous sommes ici évidemment dans la première phase ,celle d’étude de faisabilité ,il y’a aura un atelier dont.le lancement est prevu au mois de septembre, ca sera l’occasion de communiquer avec la population,de lui fournir des ‘explications de ce qui se passera ,en 2021 on va commencer le recensement après un processus d’identification des partenaires, il y’a des partenaires qui se sont manifestés, ,parmi les partenaires techniques financés par les bailleurs de la RDC ,la BAD, la Banque mondiale ,PNUD,entre autre bien évidemment le budget d’État qui sera certainement sollicité ,il y’a aura également des partenaires privés ,ils devront également prendre part à ce projet »

Au demeurant fait-on noter, le projet d’identification va commencer à partir de l’année 2021 ,d’ici la fin de l’année en cours ,la communication sur ce projet va monter en puissance et la population congolaise sera appelée sera informée sur ce projet qui concerne chacune d’elle.

En outre, il ya lieu de faire connaitre à l’opinion publiqur, ceux des ministères qui sont concernés dans ce projet : intérieur et sécurité, PTNTIC,innovation et recherche scientifique, plan, affaires étrangères, et l’onip,l’identification de la population comité des pilotage.

-Par Nancy Ekofo à kinshasa.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR