FOOT : Ligue des champions: l’Ajax à une marche de la finale

Écrit par sur mai 7, 2019

Tombeur du Real Madrid et de la Juventus de Turin aux tours précédents, le club néerlandais a un pied en finale après son succès 1-0 en demi-finale aller à Londres. L’Ajax, qui affronte Tottenham mercredi 8 mai en demi-finale retour, n’a jamais été aussi proche de revivre une finale de Ligue des champions, dont la dernière remonte à 1996 face à la Juve.

Au moment d’accueillir Tottenham avec un but d’avance, l’Ajax est bien parti pour disputer sa première finale de Ligue des champions depuis 23 ans. Lors de la rencontre aller, Donny van de Beek avait donné l’avantage aux Ajacides. L’Ajax, qui a éliminé le Real Madrid, champion en titre, et la Juventus, est désormais à une marche de cette finale. L’Ajax a disputé huit demi-finales de Coupe d’Europe, dont la dernière en 1997.

Un épopée commencée en juillet par le 2e tour préliminaire

Après une traversée du désert de presque un quart de siècle dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, la génération Matthijs de Ligt, devenu à 19 ans le plus jeune capitaine de l’histoire du club, rêve de réaliser le même exploit que la génération Patrick Kluivert : conquérir l’Europe, comme en 1995, avec une bande de gamins, aussi talentueux qu’insouciants.

Cette saison, l’Ajax a commencé son épopée en juillet par le 2e tour préliminaire, presque deux mois avant l’entrée en lice des gros bras du continent. Les joueurs d’Erik ten Hag se sont offerts le scalp des principaux prétendants à la victoire finale. Avec panache et sens de l’esthétique.

« Nous devons faire ce que nous faisons toujours, à savoir jouer notre propre jeu. Je ne pense pas que nous devrions essayer une façon de jouer différente ou essayer de défendre, car nous avons un but d’avance. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée », estime le Marocain Noussair Mazraoui, jeune latéral droit de l’Ajax.

« C’est clair que nous sommes dans une bonne phase. Échouer demain (mercredi) serait une déception. C’est pourquoi nous devrons entamer ce match face à Tottenham avec la même hargne et la même envie de gagner que d’habitude », déclare le défenseur néerlandais Daley Blind en conférence de presse. « Nous avons constamment progressé cette saison. Le déclic est peut-être venu de nos confrontations face au Bayern en phase des poules, en constatant que nous n’avions rien à envier aux Munichois », ajoute-t-il.

Un incroyable triplé Coupe-Championnat-Ligue des champions ?

Les enfants de Johan Cruyff, comme ils sont désormais surnommés au pays, rêvent donc toujours de la Coupe aux grandes oreilles. « Tout cela est dans nos têtes », confirme De Ligt, probablement l’un des défenseurs les plus convoités de la planète football.

En cas de qualification pour la finale, l’Ajax pourrait s’offrir la possibilité d’un incroyable triplé Coupe-Championnat-Ligue des champions. Un exploit qui n’a plus été réalisé depuis… 1972 et l’équipe d’un certain Johan Cruyff.

L’Ajax a remporté dimanche dernier sa 19e Coupe des Pays-Bas, contre Willem II Tilburg (4-0), au Kuip de Rotterdam. Le dernier succès du club dans cette compétition remontait à 2010. Comme face au Bayern Munich, au Real Madrid et à la Juventus de Turin cette saison en C1, l’Ajax n’a pas dérogé à ses principes. Un pressing constant (et très haut) et une circulation de balle limpide rendue possible par le talent technique de ses joueurs. Dans ce registre, les jeunes Mathijs de Ligt (19 ans), Donny van de Beek (22) et Frenkie de Jong (21) ont à nouveau été impressionnants.

L’Ajax est au coude à coude avec le PSV Eindhoven en championnat des Pays-Bas (Eredivisie) pour une saison qui pourrait être historique et qui sonne comme le réveil du football néerlandais au plus haut niveau.

fizimedia.com

source : Reuters


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR