RDC: pour la première fois, l’État islamique revendique une attaque en rdCongo

Écrit par sur avril 19, 2019

Après des années d’accusations non vérifiées, attribuant les violences dans la région de Beni (Nord-Kivu) à des forces islamistes, l’Etat islamique (EI, appelé aussi ISIS en anglais ou Daech en arabe), a revendiqué, pour la première fois, une attaque commise mardi au Congo, près de la frontière ougandaise.

A force de crier au loup, il est arrivé. Voilà plusieurs années, en effet, que l’armée congolaise attribue les activités de la rébellion ougandaise ADF (Allied Democratic Forces, Forces démocratiques alliées) à l’internationale du terrorisme islamiste. Comme aucune preuve n’en avait jamais été apportée jusqu’ici, les observateurs voyaient dans cette accusation une tentative de voir le Congo inclus dans une alliance anti-terroriste, pour bénéficier de l’appui des Etats-Unis.

Sans compter que plusieurs études (Onu, Groupe d’Etude sur le Congo de l’Université de New York) montraient que l’armée congolaise était liée à l’épidémie de massacres que subit la région de Beni depuis octobre 2014. Ceux-ci ont fait plus de 2000 morts et quelque 160.000 déplacés.

« Coalition terroriste » dans les deux Kivus et en Ituri?

En septembre 2017, un communiqué du général-major Leon Richard Kasonga, de l’armée congolaise, indiquait que les tueries de Beni étaient l’œuvre d’une « coalition terroriste internationale » regroupant notamment des Ougandais, Rwandais, Burundais, Kenyans, Tanzaniens, Sud-Africains, Mozambicains et « autres rénégats oeuvrant à partir de certains pays voisins ». Selon lui, leur zone d’activité au Congo était, outre Beni, Uvira et Fizi (Sud-Kivu) et l’Ituri (au nord du Nord-Kivu, toujours le long de lafrontière ougandaise).

Jusqu’ici, cependant, remarque notre confrère congolais Actualités.cd, les victimes de ces tueries étaient des civils. L’attaque revendiquée par l’Etat islamique a tué des soldats congolais.

Selon la revendication postée sur le site de propagande de l’Etat islamique, Amaq, trois soldats congolais auraient été tués et cinq blessés lors de l’attaque d’une « base de l’armée » congolaise à Bovata, à 5 km de Kamango, dans la région de Beni. Selon l’agence Reuters, qui cite des sources onusiennes et de la société civile locale, il y a eu mardi dernier à Bovata un affrontement avec des rebelles ADF, qui a tué deux militaires et un civil congolais.

Tentatives de se rallier à EI

Selon le Groupe d’Etude sur le Congo de l’Université de New York, les ADF ont fait plusieurs tentatives pour se rallier à l’EI. Celles-ci semblent avoir finalement été entendues. En octobre dernier, l’EI a diffusé une vidéo contenant un appel à l’Hijrah (la migration) des soldats du « califat » vers le Congo, appel lancé par une faction armée appelée MTM (Madinat al-Tawhid wal Muwahhidin, la cité des monothéistes et des guerriers saints), sigle que l’ADF a rajouté à son drapeau ces dernières années.

En septembre dernier, le Trésor américain a désigné Waleed Ahmaed Zein, basé en Afrique de l’est, comme un des financiers de l’Etat islamique fournissant de l’argent à des combattants en « Syrie, Libye et Afrique centrale ». Cette semaine, le Trésor a ajouté le nom d’une partenaire de Zein, Halima Adnan Ali, ayant participé à la mise à disposition de fonds à des islamistes en Afrique centrale.

D’autres attaques à venir

La revendication de l’attaque de Kamango est apparue jeudi sur le site Amaq. Elle situe les faits dans la Wilayat Wasat Ifriqiyah (« province d’Afrique centrale » du califat islamiste), ce qui semble annoncer que d’autres attaques aurontlieu.

Selon FDD’s Long War Journal, site dédié à la lutte anti-islamiste, cependant, les liens entre la RDCongo et l’Etat islamique pourraient être ténus et la revendication de l’attaque de Kamango pourrait faire partie d’une stratégie visant à présenter le groupe terroriste comme toujours actif dans le monde malgré la perte de son territoire en Syrie.

Que pensez-vous de cet article?

fizimedia.com

source: LLA


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR