FIZI-RDC : coupure dela route axe Kazimia-Kibanga, pas accès aux motos.

Écrit par sur avril 16, 2019

SUD-KIVU
| FIZI: coupure dela route axe Kazimia-Kibanga, pas accès aux motos.

Le voyage devient de plus en plus difficile et retardant pour les personnes prenant leur départ à partir du village de kazimia dans la localité basikikela,groupement de Basikalangwa,secteur de Ngandja vers les villages de Kibanga,Sebele…et même vers la ville de Baraka.
Cette impraticabilité de ce tronçon, Kazimia-Kibanga par les motos considérées comme le seul moyen de transport routier dans toute cette contrée,bien qu’il en existe d’autres, comme les embarcations ,est dite par la détérioration de petits ponts facilitant le passage de ces engins sur deux rivières, NALÙNGI et MAHONGOLO ,où seuls les piétons ont l’accès facile d’y passer.

Tout ceci provoque en dernier ressort la hausse de prix de transport à la population à cause d’un chemin de tournée car pour atteindre le village de SEBELE par voie terrestre sur moto en quittant Kazimia, il faut passer à présent par le village de KIKONDE(à quelques 30km de Kazimia) et puis descendre,ce qui coûte au-moins 25.000fcs,jusqu’a baraka.
Or ,si on prenait la route Kazimia-kibanga-Sebele vers Baraka ville,le coût serait de 12 à 13.000fcs au lieu de Kazimia-Kikonde-Sebele..

Pour mettre fin à cette impraticabilité enfin de faciliter le voyage et diminuer le coût de transport, la construction des ponts sur ces deux rivières et aménager la route KAZIMIA-KIBANGA-SEBELE serait une solution indispensable ,précise la population de ces milieux,car la coupure de bonnes circulations de motos dans ce tronçon considéré comme raccourci, est à la base de beaucoup de problèmes,affirme-t-elle.

Rédaction : Faraja Famure

Éditeur : Kassanga Lùabanya

Www.fizimedia.com
fizimediatv@gmail.com


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR