FIZI: le démantèlement des barrières en continuité.

Written by on avril 1, 2019

FIZI: le démantèlement des barrières en continuité.

Après l’axe makobolo-baraka, baraka-lulimba,lulimba -kilembwe,lulimba-misisi.
C’est alors que la délégation militaire dela 33eme région militaire en mission depuis le début dela semaine, a procédé ce samedi 30 mars, au démantèlement de toutes les barrières payantes dans l’axe misisi-nyange dans la partie sud du territoire en secteur de ngandja.

Dans la route des dessertes agricoles, tronçon misisi-nyange environ 9 barrières militaires illégales ont été abolies. Ces barrières,étaient réputées aux tracasseries des habitants et commerçants dans le groupement de babungwe nord et sud.

Dans la localité de tulonge,une entité entre misisi et nyange ,les passagers étaient exigés à payer 2500fcs par coli et 1000fc pa tête.
« Le port des lunettes ou képis constituait une infraction à tout passager porteur et,devrait payer des amendes », rapporte le chef de localité de tulonge ,mwami nyange souverain,devant ces autorités militaires.
Une fille,ESPÉRANCE Bora a dévoilé son secret à cette délégation, d’avoir été violée par un soldat patrouilleur la nuit du jeudi 28 mars cette année.

Les paisibles citoyens de tulonge ont demandé à ces autorités sur terrain de traduire en justice tous ces éléments fardc, qui ,communément sont appelés BANAMURA qui commettent des actes inciviques à leur égard. Et ,la mission étant de chercher aussi des infos sur le comportement des soldats,le colonel Bawala a promis poursuivre ce dossier de viol à l’auditorat militaire afin que l’auteur soit jugé.
Certaines barrières,ont été signalées réinstallées après le passage dela delegation dans ce tronçon et les militaires ont fait comme d’habitude,rançonner, affirment les motards interrogés par la délégation à leur arrivée à NYANGÉ et, quand elle sejournait déjà à NYANGÉ.

Au cours de sa réunion de ce 30 mars avec les notables ,la notabilité locale a déclaré qu’elle aurait du mal à comprendre comment l’armée d’une seule entité doit être contrôlée par deux provinces, l’une par Tanganyika,l’autre par sud-kivu, c’est ainsi les autorités coutumières demandent à l’armée de régler cette situation et de déployer autres unités fardc ,insiste le chef de localité de NYANGÉ,mwemi NYANGÉ souverain.

De sa part ,le représentant de la fédération des entreprises du Congo (fec) ,déplorait pour les commerçants dans le tronçon Bukavu-nyange qui au-moins,contenait 25 barrière. Cependant,il a félicité cette initiative si cela doit être exécuté.

Enfin,le colonel chef d’État-major Jean bisco délégué dela 33eme région militaire a remercié toutes les parties prenantes et que ces déclarations seront executees et a rassuré le changement de ces unités et faire les suivis pour finir ces tracasseries.

Www.fizimedia.com
fizimediatv@gmail.com


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

FiziMedia

GRATUIT
VOIR