RDC-Nord-Kivu: Après 12 ans au gouvernorat, la société civile veut voir le gouverneur Paluku assumer d’autres fonctions

Written by on février 21, 2019

JOURNAL ECRIT DU JEUDI 21 FEVRIER 2019 SUR www.fizimedia.com Congo-Afrika Goma.

Nord-Kivu: Après 12 ans au gouvernorat, la société civile veut voir le gouverneur Paluku assumer d’autres fonctions

  1. Le gouverneur du Nord-Kivu a tenu ce Mercredi 20 Février un point de presse à Goma, le gouverneur a répondu à la question lui demandant son choix entre le mandat de député et celui du gouverneur. Mais jusque là, un suspens règne dans les chefs des plusieurs personnes qui ne savent pas jusque là l’avenir politique de Julien Paluku, car dans son speech il n’a pas dit clairement qu’il renoncera ou pas à son poste de gouverneur pour aller poursuivre son mandat comme député national. La société civile urbaine par la bouche de son président, dit avoir suivi avec intérêt cette intervention du gouverneur et salue le bilan de plus de dix ans de Julien Paluku à la tête de la province et pense que le gouverneur pourra mieux servir le Nord-Kivu dans d’autres institutions du pays à part le gouvernorat de province.
    Www.fizimedia.com
    La Lucha intentera une action en justice contre l’ancien maire de Goma, Malere Mamicho
  2. La Lucha RDC Afrique projette intenter une action en justice contre l’ancien maire de la ville de Goma Malere Mamicho, d’avoir sous son règne, perçu illégalement les taxes aux barrières érigées au port public de Goma. Étant donné que ces barrières sont déjà supprimées, la Lucha pense qu’il est temps que l’ancien maire éclaircisse l’opinion publique sur l’utilisation de ce fond perçu à ces différents endroits. Une plainte collective qui sera bientôt déposée à la justice, sera signée par les personnes qui ont été victimes d’une façon ou d’une autre de cette perception illégale des taxes, comme les chauffeurs, les taxi men et les chukudeurs.

Le chef du quartier Kyeshero s’abrite dans une boutique en attendant la construction de son bureau

  1. Le bureau du Quartier Keshero incendié il y a deux semaines est en cours de réhabilitation cette fois-ci en dur. En attendant la fin des travaux le chef du quartier traite les dossiers dans une ancienne boutique sur la route connue sous le nom de « Maria Mama ».
    Les voisins victimes se plaignent du fait qu’aucune autorité après un mois ne leur est venue en aide. Selon les témoignages recueillis sur place, le quartier avait imposé l’implantation de son bureau pour occuper par force 5 mètres sur 25 d’un particulier.
    Le chef Abdoul Bikulo lui pense que l’intérêt de 5 familles ne peut pas primer sur l’intérêt general des 12.000 habitants de son quartier et ajoute que le croquis et la fiche d’occupation parcellaire lui offert en cette époque par le service de l’urbanisme sont partis en fumée, dans le récent incendie. Ghislain Barack nous signe ce reportage.

Telesphore Karonde: « Que Fayulu accepte la vérité des urnes »

  1. Certains membres de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social parti au pouvoir recadrent Martin Fayulu suite à ses revendications soulevées au cours de son meeting tenu ici en province du Nord-Kivu dans sa tournée de sa campagne dénommée  » campagne sur la vérité des urnes ». Télésphore Karonde l’un des militants de l’UDPS ici en province, pense que la réorganisation des élections voulues par le candidat de Lamuka est inacceptable et lance un appel à Fayulu d’accepter les résultats des urnes proclamés par la Ceni et confirmés par la cour constitutionnelle, par ailleurs il conseil Fayulu de ne pas inciter ses partisans à la désobéissance qu’il appelle pacifique, car celle ci handicaperait une bonne gouvernance au pays.

CREDDHO inquiet des pratiques de corruption dans l’élection des sénateurs et gouverneurs

  1. Le centre de recherche sur l’environnement, la démocratie et les droits de l’homme (CREDDHO), s’inquiète sur des informations médiatiques faisant état des pratiques de corruption dans le processus de désignation des gouverneurs et sénateurs. Dans un communiqué de presse, ce centre de recherche rappelle toute fois que la corruption est un antivaleur qui cause de la misère du peuple congolais et appelle aux nouveaux députés nationaux et provinciaux nouvellement élus à s’abstenir d’accepter la corruption lorsqu’il s’agira d’élire les gouveneurs et sénateurs. Il sugère même aux élus de dénoncer toute tentative de corruption dans le processus d’élection des gouverneurs et sénateurs.

Contactez la rédaction de www.fizimedia.com fizimediatv@gmail.com

Par Enoch Aluta
Edit Ben Lùabanya


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

%d blogueurs aiment cette page :
FiziMedia

GRATUIT
VOIR