RDC : « ELU SÉNATEUR, J’ŒUVRERAI POUR QUE TOUS LES JEUNES ÉTUDIANTS PASSENT PAR UN SERVICE CIVILO-MILITAIRE OBLIGATOIRE AVANT DE FAIRE L’UNIVERSITÉ

Written by on février 3, 2019

« ELU SÉNATEUR, J’ŒUVRERAI POUR QUE TOUS LES JEUNES ÉTUDIANTS PASSENT PAR UN SERVICE CIVILO-MILITAIRE OBLIGATOIRE AVANT DE FAIRE L’UNIVERSITÉ », BIENVENU KARHAKUBWA

Après le dépôt de leurs dossiers à la CENI, certains candidats sénateurs s’expriment devant la presse en révélant leur motivation et convictions profondes les ayant conduits à postuler.

Le chercheur Karhakubwa a, aussi, déposé sa candidature jeudi 31 janvier à la CENI, comme indépendant.

Devant la presse, il a révélé certaines de grandes lignes de sa motivation, tout en soulignant qu’il attend le temps de la campagne pour révéler totalement toutes les orientations de sa lutte ayant conduit à se rendre disponible pour servir son pays comme sénateur, bien sûr s’il reçoit l’approbation des députés provinciaux qui sont les électeurs à ce degré d’élections.

Conformément à la loi électorale qui reconnait au sénateur un mandat national, Bienvenu Karhakubwa a déclaré mettre son mandat au service de la promotion de la paix et du développement dans sa province et son pays qui passe notamment par la culture de l’intégrité dans la gestion de la chose publique, la renonciliation nationale assise sur la justice, la vérité, le pardon et la réparation, une gestion rationnelle de la diversité culturelle et des richesses que regorge le pays. Le candidat Sénateur souligne également une coopération et une solidarité régionale positive et institutionnelle, un encadrement rationnel de la jeunesse et bien d’autres.

En ce qui concerne l’encadrement de la jeunesse pour la paix et le développement, Karhakubwa révèle qu’il bénéficiera de son mandat pour militer afin que tous les jeunes étudiants soient soummis à un service civilo-militaire obligatoire avant de faire l’Université.

« Une fois élu sénateur, en ce qui concerne l’encadrement de la jeunesse, j’œuvrerai notamment pour que tous les jeunes étudiants passent par un service civilo-militaire avant de faire l’Université.
Fizimedia.com
Cela pour plusieurs raisons, notamment : (1) notre pays a une vocation de devenir une puissance africaine et pourquoi pas mondiale, toutes les puissances sont passées par cette voie et même aujourd’hui certaines pays de vielles démocratie conservent encore cette noble tradition, (2) forger le caractère de la jeunesse à une discipline constructive et briser tout complexe, (3) renforcer le caractère citoyen et l’amour de la patrie, (4) étant donné le contexte actuel, ce sera une stratégie de mettre fin aux groupes armés qui font la loi dans certains coins du pays car enfin chaque aura considération de l’autre ce qui créera un équilibre qui assurera la paix, (5) une puissance dissuasive qui permettra que le pays ne soit la rusée de toute aventure armée, … la RDC faudra avoir le courage d’entreprendre de grandes réformes pour garantir la paix et le développement aux citoyens, en vue de son émergence », a relevé le chercheur Karhakubwa, d’un air rassurant. Il a promis tout déballé pendant le temps de la campagne.

Rappelons que Karhakubwa est chercheur en Paix et Développement, fervent acteur de la société civile, président du Centre Africain de Paix et Gouvernance (CAPG) et coordonnateur national de la campagne des organisations de la société civile pour le renouvellement et le rajeunissement de la classe politique en RDC, une campagne qui a affecté positivement toutes les provinces du pays.

« Plaise donc à Dieu que les députés provinciaux, électeurs, portent leur choix sur ce fervent défenseur des droits humains pour voir la manière dont il va influencer les autres parlementaires en faveur du règne de la paix et du développement en RDC », a lâché Maitre Ciza LeBon, un des acteurs impliqués dans ladite Campagne.

La Rédaction de fizimedia.com fizimediatv@gmail.com


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

FiziMedia

GRATUIT
VOIR