FIZI-MBOKO : La campagne électorale perturbée par de violents combats à Mboko

Written by on décembre 3, 2018

Les activités de campagne électorale ont été perturbées lundi 3 décembre matin à Mboko, dans le territoire de Fizi (Sud-Kivu), où de violents combats ont opposé les FARDC aux combattants Maï-Maï supposés appartenir au groupe Yakutumba et alliés. Ces affrontements ont duré plus de 2 heures, mais le bilan n’est pas encore connu.

C’est tôt vers 4h30 du matin que la population de Mboko est réveillée sous des tirs nourris. Des témoins affirment que des combattants Maï-Maï parlaient la langue locale et criaient : « alléluia-Amen », pendant leur descente vers la cité.

Ils ont attaqué certaines positions des FARDC à la cité I, cité II, cité III et IV ainsi qu’au quartier Kabondozi et Sele, dans la cité de Mboko.

Selon le chef de groupement de Babungwe Nord, Mwami Charles Sadi Simbi, ces combats font suite à d’autres accrochages qui ont eu lieu le weekend sur les collines surplombant la localité de Swima entre les troupes loyalistes et les miliciens.

Il regrette que ces affrontements violents à l’arme lourde plongent de nouveau la population dans la panique. Ce chef coutumier cite notamment certains candidats députés qui sont dans la fièvre de la campagne électorale et dont électeurs ne savent quel comportement adopté.

Pendant ces violents combats, une frange de la population est restée terrée chez elle. Une autre partie s’est retirée vers la plage au lac Tanganyika (kenya) et d’autres vers d’autres localités.

Du côté de l’armée, le commandant du 3305e régiment assure, sans donner le bilan, qu’après « un repli stratégique vers Sandja » au sud de Mboko, ses troupes on riposté par des armes lourdes et repoussé les assaillants vers les montagnes.

Selon la fardc.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

FiziMedia

GRATUIT
VOIR